retour à www.i-pornic.com
Pornic : Blandine Chevalier aime « casser » l'image  ACTUALITÉ PRÉCEDENTE      ACTUALITÉ SUIVANTE  Trois Happy dans le pays de Retz : petit comparatif      LA LISTE DES ACTUALITÉS  
30/06/2014 - Mairie de Pornic : le compte-rendu du conseil du 27/06

(source photo : Mairie de Pornic)
 
 
Source : http://www.pornic.fr/content/download/6179/98137/version/1/file/Compte-rendu+du+27+juin+2014.pdf
 
 
 
 
Commentaire du 02/07/14 à 10:08 par POLIVERR
 Sarkozy accusé de corruption passive.

C'est une révolution, c'est la réponse du peuple aux exactions des politiques. La conscience collective s'éveille enfin et le peuple agit au travers de ses magistrats.

Tout doit être condamnable, tout doit être condamné. Aucune exception !

Si nous sommes enfin capable d'atteindre le premier élu de la république, tout doit maintenant être fait pour assainir la base, c'est-à-dire les dizaines de milliers d'élus locaux soupçonnés de corruption :

Il faut :

- vérifier étroitement les liens des élus avec les grands comptes et la sous-traitance, première source de corruption passive et active en France. Il faut condamner toute responsable d'entreprise qui propose de l'argent ou des services déguisés à un élu. Il faut condamner tout élu qui accepterait cet argent. Et il faut surtout condamner tout élu à l'origine de la corruption, c'est à dire, l'élu qui impose la corruption à une entreprise sous-traitante cette dernière se sentant obligé d'accepter pour préserver ses emplois, ses parts de marché, ses résultats. Cette dernière forme de corruption est la pire des corruptions. Elle doit être fermement condamnée et dénoncée sur la place publique pour l'exemple.


- supprimer les pistons pour les embauches de personnel de collectivités. Soumettre à la population toute nouvelle embauche pour vérifier son utilité, vérifier qu'il n'y ait pas d'emploi de complaisance, d'emploi fictif, que la personne employée n'est pas le femme ou le mari ou l'enfant de... Vérifier la compétence des personnes embauchées (seule peut être toléré l'embauche pour raison sociale, même si les compétences ne sont pas présentes). Ces emplois de complaisance sont la première source de dépenses abusives d'une collectivité. Toutes les mairies de taille moyenne ont dans leur rang des dizaines de ces emplois arrangés parce que madame est la femme d'un notable ou la femme d'un président d'association... Les créations de nouveaux postes doivent être sévèrement encadrés et contrôlés. Ils doivent correspondre à une réelle nécessité du terrain.

- soumettre tous les frais de bouche et de voyage à la population pour juger de leur utilité pour la collectivité et pour vérifier qu'il n'y a pas d'abus de biens sociaux. Trop de maires profitent de leur position pour se payer à eux même, à leurs épouses, à leurs familles, à leurs proches des voyages aux frais du contribuable avec des arguments fallacieux.


- toutes les dépenses engagées par une collectivité doivent être publiées et détaillées sur un site internet gouvernemental. Il faut que tout citoyen puisse savoir avec précision la destination des dépenses engagées. Il faut imposer aux collectivités une gestion saine et rigoureuse. Les entreprises se voient imposer des contrôles fiscaux fréquents et réguliers. Il faut que les mairies se fassent visiter régulièrement par des contrôleurs totalement indépendants et intransigeants. Tout doit être mis sur la table, tout doit être précisément tracé, comptabilisé. Il faut imposer aux collectivités les mêmes règles de surveillance et de gestion qu'aux entreprises.


En résumé, il faut changer les règles de la République. Il faut donner moins de pouvoir à un maire et à des adjoints quelquefois aussi verreux. Il faut que les habitants d'une commune participent aux décisions de la commune, pas seulement au travers d'un vote bidon tous les cinq ans, mais au travers de referendums obligatoires pour toute les grandes décisions qui engagent la collectivité. Il faut que les volontés des citoyens soient mieux représentées (représentation proportionnel obligatoire), il faut que les oppositions aient plus de pouvoir dans une mairie, il faut qu'elles aient un droit de regard sur tous les comptes, sur toutes les décisions avant qu'elles ne soient définitives. Il faut qu'elle puissent en informer librement la population qui en dernier ressort décidera ou non de son application.

Les mairies doivent être des générateurs d'idées. Mais en aucun cas, elles ne devraient les imposer sans l'assentiment d'une majorité conséquente des habitants. Une fois acceptées, le rôle de la mairie est de mettre en oeuvre les moyens nécessaires pour faire appliquer ces décisions collectives.

A tous les maires qui se sentent visés par ces accusations...

Et ne croyez pas que ces accusations ne concernent que les autres. Réfléchissez bien à la façon dont vous gérez (ou avez géré) votre commune et vous accepterez peut-être de croire que ces accusations vous concernent aussi.


 Commentaire n° 6137
 
 
 
 
 
Commentaire du 02/07/14 à 08:17 par Lilas
 L'intervention de Sophie de Saint Amour sur le budget se trouve ici http://pornic.autrement.free.fr/index.php/notre-actualite/conseils-municipaux/211-interventions-de-sophie-de-saint-amour-au-conseil-municipal-du-27-juin-2014
Elle complète le compte rendu sommaire .....


 Commentaire n° 6136
 
 
 
 
 
Commentaire du 01/07/14 à 23:03 par Jade
 un peu de sérieux, si vous voulez des réponses à vos questions, je ne pense pas que ce site soit le mieux approprié....
Il serait à mon avis préférable de s'adresser directement à Monsieur le Maire en adressant une lettre ouverte pour obtenir une réponse.
Cessez vos remarques anonymes qui ne font pas vraiment avancer les choses


 Commentaire n° 6135
 
 
 
 
 
Commentaire du 01/07/14 à 14:58 par Bande de rigolos
 Rien de nouveau : cela fait longtemps que Pornic finance les petits sauteries de
son ancien maire. Déjà quand il était maire... Tant qu'il y aura une petite
majorité de pornicais crétins pour voter pour la même clique à Pornic, les
affaires continueront !


 Commentaire n° 6133
 
 
 
 
 
Commentaire du 01/07/14 à 14:57 par Re bizarre
 Ce n est pas en écrivant sur i pornic que vous aurez une réponse a vos questions, mais en envoyant
une lettre ouverte a Monsieur le Maire.


 Commentaire n° 6132
 
 
 
 
 
Commentaire du 01/07/14 à 14:39 par Bizarre
 Est-ce que quelqu'un peut expliquer clairement cette affaire de l'ANEL ?

Extrait du CR du conseil municipal de Pornic du 23 mai 2014:

'Désignation de M. Philippe Boënnec, ancien maire de Pornic, ancien Député de Loire-Atlantique, pour
siéger en qualité de personnalité qualifiée au sein de l’ANEL en sus de la représentation du Maire, et
prise en charge des frais inhérents à cette représentation'

Quel est l'intérêt de Pornic de supporter ces frais de représentation ? l'ANEL (Association Nationale des Elus du Littoral)n'est pas une association pornicaise à ce que je sache.
Pourquoi subventionne-t-on une association qui n'est pas pornicaise ?
Pourquoi faut-il deux représentants (le Maire, plus l'ancien Maire) ?
Pourquoi l'ANEL ne peut-elle pas prendre en charge ces frais elle-même ?
Quelle est la limite de la prise en charge, sachant que l'ANEL a des antennes jusqu'en Polynésie et en Nouvelle Calédonie....
Pornic n'est-elle pas tout simplement en train de financer les activités associatives de son ancien maire ?


Le nouveau Maire se doit d'apporter des explications claires à cette affaire s'il ne veut pas apporter de l'eau au moulin des quolibets.

Il nous a promis la transparence, maintenant il faut passer aux actes !


 Commentaire n° 6131
 
 
 
 
 
Commentaire du 01/07/14 à 12:58 par Gaspillage
 Le nouveau maire de Pornic vient de montrer comment il traitait les sujets 'chauds' de la campagne électorale:

L'affaire du DGS mis au placard.

Avant les élections, le nouveau maire plaidait non-coupable sur le fait qu'un DGS ait été mis au placard et coutait 68000 EUR par an à la commune. Soit.

Une fois arrivé au pouvoir, il avait la possibilité et le devoir de régler ce point. Une occasion en or s'est présentée puisque l'actuel DGS (Mr Mercier) fait valoir ses droits à la retraite et laisse donc le poste vacant.

Mais plutôt que d'utiliser les services et les compétences du DGS mis au placard, le nouveau maire a décidé de promouvoir une personne déjà en place.

Résultat, la commune continuera à payer 68000 EUR par an jusqu'en 2019, pour garder au placard l'ancien DGS.

Cette fois-ci, le nouveau maire est pleinement responsable de la situation. Un gaspillage de 68000 EUR par an!

C'est assez facile quand il ne s'agit pas de ses deniers personnels ou des comptes de sa propre entreprise.

Cette somme serait bien utile pour rénover ou équiper des écoles, des associations, ou bien les services municipaux.

Le nouveau maire nous avait promis le changement, il n'en est rien ! Il continue et approuve les méthodes et la politique de son prédécesseur.

Premier mensonge électoral ????


 Commentaire n° 6130
 
 
 
 
 

  Saisir un nouveau commentaire
    remonter en haut de page pour voir le sujet d'actualité

    Donner votre avis sur le sujet d'actualité :

    Votre nom / pseudo (obligatoire) :

    Votre mail (facultatif, sera visible) :

    Votre Message :

            


    Conseils et astuces de saisie :

      Délimitez votre texte avec les 'balises' suivantes pour :
      - afficher du texte en 'gras' : [b] texte en gras [/b]
      - afficher du texte en 'italique' : [i] texte en italique [/i]
      - insérer un lien : [url=votre lien commençant par http://...] votre texte [/url]
          exemple : [url=http://www.google.fr] un lien vers google.fr [/url] )
      - modifier la taille du texte: [size=1] texte en petite taille [/size]
          (la taille pouvant évoluer de 1-petit a 5-tres grand, 2 étant la valeur par défaut)
      - afficher du texte en 'rouge' : [color=rouge] texte en rouge [/color]
          (autres couleurs dispo : vert, bleu, vertclair, cyan, orange, gris, grisclair)
      Les combinaisons sont possibles :
          exemple : [color=rouge][i][size=1] texte en rouge,en italique et en petite taille [/size][/i][/color]


    Réglement

      Seront supprimés les commentaires :
      - n'ayant aucun rapport avec le sujet d'actualité
      - injurieux et portant atteinte à la vie privée des personnes
      - contraire à la morale



Notre partenaire :  Le Clos des Mûres  (cliquez sur le bandeau)
 


  ACCUEIL   ACTUALITES   AGENDA   INTERVIEW   PHOTOS   VIDEOS   REFERENCEMENT   Espace Publicitaire   i-pornic.com