retour à www.i-pornic.com
Cantonales Pornic : Alain Guillon, candidat centriste ACTUALITÉ PRÉCEDENTE      ACTUALITÉ SUIVANTE  Affaire Meihlon , dire la justice ou rendre la justice ?     LA LISTE DES ACTUALITÉS  
01/02/2011 - Disparition de Laetitia : la réaction de Philippe Boennec
    Auteur / Source : www.philippeboennec.fr

    Résumé :
       
       
       
       




    Synthèse de la réaction de Philippe Boënnec à propos du drame de Laëtitia


    (origine : www.philippeboennec.fr)




    Dimanche 8 février : Disparition de Laetitia ; S'il y a eu des manquements, ils ne peuvent rester sans réponses




    Face à l’horreur du drame qui continue de nous meurtrir, je veux dans un premier temps, saluer le remarquable travail des enquêteurs, les procureurs et la gendarmerie, saluer les moyens importants mis à disposition depuis la disparition de Laëtitia.


    Nous devons protéger la société de ces MONSTRES. Devant de tels actes de barbarie, police, juges, gouvernement, législateurs et autres professionnels doivent travailler ensemble.


    Devant un tel évènement, notre devoir est de rechercher ce qui n’a pas fonctionné. C’est normal. Le Président de la République est dans son rôle lorsqu’il demande une enquête d’inspection. C’est le contraire qui serait choquant. S’il y a eu des manquements, ils ne peuvent rester sans réponses.


    A ceux qui accusent le manque de moyens, je veux rappeler que le budget de la justice est chaque année en augmentation depuis 2007. Pour 2011, l’augmentation est de 4,15% avec la création de 550 emplois. C’est le seul budget en augmentation avec celui de l’enseignement supérieur.


    Des mesures concrètes sont dors et déjà en train d’être mises en place : le recours plus important au bracelet électronique, la création d’un office de suivi des délinquants sexuels et dangereux avec le rapprochement des différents services judiciaires. Pourquoi pas l’avis d’un jury populaire ?


    La justice repose sur la confiance et il n’y a pas de confiance sans responsabilité.


    Interrogé aujourd’hui par certaines réactions, je suggère que le juge autorisant la libération d’un détenu qui ensuite récidive par un fait d’une haute gravité reçoive la famille, les proches de la victime.






    Lundi 1er février : Disparition de Laetitia - Le président de la République reçoit la famille d'accueil




    Le Président de la République, choqué par les conditions qui ont entouré la disparition de Laetitia, a longuement reçu sa famille d'accueil ce lundi 1er février afin de leur témoigner son émotion et de faire un premier point sur les dysfonctionnements de la chaîne pénale dans cette affaire.


    Parfaitement informé des éléments du dossier, le Président de la République a souligné les défaillances judiciaires et policières dans le suivi des obligations auxquelles l'auteur présumé des faits était astreint. Qu'il s'agisse de l'absence de conseiller d'insertion et de probation, de la non priorisation des dossiers en fonction de la dangerosité des condamnés ou encore des plaintes visant l'intéressé depuis sa sortie de prison qui n'ont pas été instruites avec l'attention qu'auraient exigée les antécédents de la personne mise en cause.


    Je me suis par ailleurs étonné qu'un délinquant classé au fichier des délinquants sexuels puisse avoir été domicilié au centre social de la Ville de Nantes. Je n’accepte pas qu’un homme aussi dangereux que Tony Meilhon, condamné 15 fois, ait pu être laissé en liberté, sans un suivi réellement protecteur de la société. S'il y a eu fautes, elles doivent être sanctionnées.


    J'ai également fait part au Président de la République du nécessaire renforcement des obligations imposées aux délinquants sexuels et notamment la possibilité de les astreindre au port d'un bracelet électronique de façon définitive.


    Le Président s'est enfin engagé à nous recevoir à nouveau lorsque l'ensemble des éléments de l'enquête auront été réunis.




    Disparition de Laetitia : après l'émotion et le soutien affectif de la famille, il nous faudra agir et faire des propositions pour que l'Etat assure pleinement son role de protecteur des citoyens


    Avec les habitants de la région de Pornic nous sommes sous le choc et nous partageons la peine, l’angoisse des proches de Laetitia. Face à ce drame affreux, notre devoir est aujourd’hui de tout mettre en œuvre pour retrouver Laetitia et d’apporter à sa famille et à ses proches, tout le soutien possible pour les aider à surmonter cette terrible épreuve.


    Laetitia est dans notre cœur et l'ensemble de la représentation nationale comme le Gouvernement et le Président de la République, qui recevra sa famille d'accueil lundi, s'associent à leur douleur.


    Cependant de nombreuses interrogations doivent trouver des réponses. Je n’admets pas qu’un homme aussi dangereux que Tony Meilhon ait été laissé en liberté, sans un suivi réellement protecteur de la société. Comment un homme condamné à de multiples reprises et jugé comme dangereux et violent, y compris par son entourage et ses anciens avocats, pouvait être en liberté sans que les précautions nécessaires aient été prises pour empêcher la récidive ? Une enquête doit éclaircir toutes ces interrogations. Les responsables doivent être connus. Stigmatiser le manque de moyens humains me parait une réponse insuffisante, voire indécente.


    Quelle action politique mener maintenant ? Il nous faut dans le cadre législatif, réglementaire ou organisationnel trouver les moyens de protéger la population des récidivistes violeurs, violents ou prédateurs.


    Les lois du 25 février 2008, relative à la rétention de sûreté, et du 10 mars 2010, tendant à amoindrir le risque de récidive criminelle, ont renforcé la législation pénale afin de lutter contre la récidive des personnes dangereuses, mais leur champ d’application est très restrictif.


    Dans sa proposition de loi, Bernard Gérard, député-maire de Marcq-en-Barœul, qui dans sa ville a connu il y a peu de temps un drame de la récidive, propose d’élargir le cadre de ces lois et d’améliorer le dispositif de libération conditionnelle par une évaluation pluridisciplinaire et complète de la dangerosité des détenus libérés.


    Le débat parlementaire du mois de mai sur les jurys populaires sera un moment important pour traiter de ces questions.


    Le doute doit profiter à l’accusé pendant le jugement, mais le doute doit profiter à la société, aux citoyens lors de la libération d’un détenu classé comme dangereux.


    L’application des peines et la surveillance des personnes dangereuses posent question dans notre pays. Les bracelets électroniques ne sont pas encore suffisamment utilisés. Ils pourraient offrir une des réponses plus efficaces face à la récidive.


    Si nous ne voulons pas voir réapparaître le spectre du rétablissement de la peine de mort, il est indispensable que les récidivistes prédateurs, pervers, dangereux soient mieux surveillés, mieux suivis. Il faut d’abord privilégier la protection des citoyens, penser aux victimes potentielles. Une des responsabilités essentielles de l’Etat est d’assurer la protection des citoyens sous peine de voir les extrêmes ressurgir.






    Laëtitia est dans notre coeur




    "Dans ce drame, le premier temps doit être celui du recueillement, aux côtés de la famille et de tous les gens qui entourent Laëtitia, ses parents, sa famille d’accueil, sa sœur, ses amis. C’est notre devoir" rappelle Philippe Boënnec, très affecté par la disparition de la jeune Laëtitia. Puis viendra le temps de l’action réglementaire : il nous faut dans le cadre législatif trouver des réponses à nos interrogations sur les récidives, que les personnes dangereuses soient mieux surveillées, mieux suivies. L’Etat doit assurer la protection de ses citoyens ».


    La Ville de Pornic en accord avec la famille et la commune de la Bernerie en Retz organisera le samedi 29 janvier :


    - Un lieu de recueillement et de témoignages à l’ancienne chapelle de l’hôpital de Pornic à partir de 11 heures et pendant plusieurs jours. A la demande de la famille, toutes celles et ceux qui voudraient manifester leurs témoignages de solidarité pourront notamment déposer dans l’ancienne chapelle de l’hôpital « une fleur pour Laetitia ». Un registre sera également mis à la disposition du public.


    - Une marche blanche sera également organisée ce samedi 29 janvier à 14 heures au départ de la mairie de la Bernerie-en-Retz, et se rendra jusqu’à Pornic, à la Rogère, à l’endroit où a été retrouvé le scooter de la jeune fille.


    De plus, à l'occasion de son déplacement dans notre département mardi dernier, le Président de la République, très touché par le drame de la disparition de Laëtitia, avait annoncé qu'il recevrait les proches de la jeune fille à l'Elysée.


    La famille de Laëtitia sera reçue lundi prochain à 17h00 par Nicolas Sarkozy.


    Invité, en tant que Député-Maire de Pornic, je serai naturellement à leur côté, comme je le suis depuis qu'il doivent faire face à ce drame.


     
    Commentaire du 02/02/11 à 21:25 par Pivoine
     d'accord avec vous, cette photo n'est pas très judicieuse, je suis étonnée qu'elle est échappée ...
    quant au propos de truc muche mérovégien , je les trouve vraiment inconvenants

    faut pas tout mélanger


     Commentaire n° 1386
     
     
     
     
     
    Commentaire du 02/02/11 à 19:04 par une maman solidaire
     Je ne suis d'accord avec vous, merovingien. Il ne faut pas confondre invisibilité et retenue. Si le maire en avait trop fait auprès des médias, vous l'auriez aussi critiquer, comme le fait gégé, qui est à l'opposé de ce que vous dites (comme quoi, on n'est pas à une bétise près).
    Quand on lit le texte du maire sur son site, on y voit la même stupéfaction, la même incompréhension que celles que nous ressentons tous devant cet effroyable tragédie. Je ne vois pas d'exploitation politique de sa part. Ses paroles sont sincères et engagées. On y ressent la même colère que celle que nous éprouvons tous.
    Je trouve que vos critiques ne sont pas très bien placées dans ce contexte dramatique. Vous pourriez vous en passer


     Commentaire n° 1385
     
     
     
     
     
    Commentaire du 02/02/11 à 18:42 par 2B3
     Pour ma part, à la décharge de P Boennec, je pense que ce catastrophique fait divers est plus bernérien que pornicais. Les médias ont peut être trouvé plus facile de dire que cela se passait à Pornic, à cause de la gendarmerie, ou par commodité, mais géographiquement c'est plus du 'ressort' de notre commune voisine. Il me semble que la page d'accueil de la mairie de la Bernerie à mis du temps aussi à s'adapter à l'actualité...
    Boennec a eu la délicatesse de ne pas couper l'herbe sous le pied à son collègue, ou au moins d'attendre un peu que cela se décante, d'y voir plus clair, avant de faire un commentaire.


     Commentaire n° 1384
     
     
     
     
     
    Commentaire du 02/02/11 à 15:22 par jean marc
     Vous avez raison Titi, C'est ainsi que je considérais également la chose.Ma remarque ne se voulait pas 'critique bête et méchante'.
    Dès le prochain sujet le problème sera résolu.
    C'est ce qui pousse à se montrer très prudent lorsqu'on choisi une photo 'en-tête' d'une revue d'actualité.


     Commentaire n° 1379
     
     
     
     
     
    Commentaire du 02/02/11 à 12:28 par titi
     d'accord avec vous jeanmarc, la photo de mr boennec en train d'éclater de rire en haut de sa page n'est pas très judicieuse, mais on se doute ausi que c'est pas volontaire, juste un oubli du gestionnaire du site.

     Commentaire n° 1376
     
     
     
     
     
    Commentaire du 01/02/11 à 19:32 par lemérovingien
     Eh bien il était temps pour un réaction sur l'affaire Laetitia. Le maire à été
    totalement invisible de la scène médiatique pour une affaire aussi grave qui se
    passe sur son territoire. Il n'a peut être pas le temps de s'occuper de ce qui se
    passe à Pornic ....


     Commentaire n° 1371
     
     
     
     
     
    Commentaire du 01/02/11 à 15:22 par Gégé
     La seule chose qu'il veut le député, c'est de montrer [commentaire supprimé : le sujet évoqué mérite une certaine retenue dans vos propos...] à la une du maximum de médias. Tout le reste n'est que bla.bla.... Aucune action positive.Un bilan bien maigre....

     Commentaire n° 1370
     
     
     
     
     
    Commentaire du 01/02/11 à 11:04 par jean marc
     La photo colle mal avec le sujet traité immédiatement dessous : ''Laetitia''.

    Monsieur notre ancien ministre de l'Education Nationale semble embarrassé par l'énoncé d'un petit problème de mathématique sur la règle-de-trois proposé par le député.Nous lui pardonnons puisqu'il avoue lui-même ne pas savoir résoudre ce genre de problème.


     Commentaire n° 1368
     
     
     
     
     

      Saisir un nouveau commentaire
      remonter en haut de page pour voir le sujet d'actualité

      Donner votre avis sur le sujet d'actualité :

      Votre nom / pseudo (obligatoire) :

      Votre mail (facultatif, sera visible) :

      Votre Message :

              


      Conseils et astuces de saisie :

        Délimitez votre texte avec les 'balises' suivantes pour :
        - afficher du texte en 'gras' : [b] texte en gras [/b]
        - afficher du texte en 'italique' : [i] texte en italique [/i]
        - insérer un lien : [url=votre lien commençant par http://...] votre texte [/url]
            exemple : [url=http://www.google.fr] un lien vers google.fr [/url] )
        - modifier la taille du texte: [size=1] texte en petite taille [/size]
            (la taille pouvant évoluer de 1-petit a 5-tres grand, 2 étant la valeur par défaut)
        - afficher du texte en 'rouge' : [color=rouge] texte en rouge [/color]
            (autres couleurs dispo : vert, bleu, vertclair, cyan, orange, gris, grisclair)
        Les combinaisons sont possibles :
            exemple : [color=rouge][i][size=1] texte en rouge,en italique et en petite taille [/size][/i][/color]


      Réglement

        Seront supprimés les commentaires :
        - n'ayant aucun rapport avec le sujet d'actualité
        - injurieux et portant atteinte à la vie privée des personnes
        - contraire à la morale



    Notre partenaire :  MassCan  (cliquez sur le bandeau)
     


      ACCUEIL   ACTUALITES   AGENDA   INTERVIEW   PHOTOS   VIDEOS   REFERENCEMENT   Espace Publicitaire   i-pornic.com