retour www.i-pornic.com
Saint Brevin : survol des plages en modle rduit ACTUALIT PRCEDENTE      ACTUALIT SUIVANTE  Bilans 2009 et perspectives 2010 sur le Pornic Magazine de Janvier     LA LISTE DES ACTUALITS  
18/01/2010 - L'hpital local de Bourgneuf croise les doigts
 
 
Source : http://www.ouest-france.fr/actu/actuLocale_-L-hopital-local-de-Bourgneuf-croise-les-doigts-_44131-avd-20100112-57469440_actuLocale.Htm
 
 
 
 
Commentaire du 25/01/10 23:11 par Monsieur A.
 Monsieur COSSE,

Je tiens prciser, je n'ai pas remis en cause la qualit des soins aux Jardins de Cyble, bien au contraire. Pour avoir constat de l'interieur, je flicite encore l'quipe soignante pour son dvouement et son efficacit. Mes critiques allaient la direction (tant locale que nationnale), qui n'est pas un mensonge prs pour pour promtre des prestations qui ne sont pas du rle d'une quipe soignante et dont l'quipe n'as de toute faon pas le temps de s'occuper.

Je ne rentre pas plus loin dans la polmique sur le financement, non parce que je ne m'y intresse pas, mais simplement parce que je n'ai rien y ajouter. J'en profite tout de mme pour vous remercier de veiller ces irrgularits, et j'espre qu'il sera donn suite l'affaire.


 Commentaire n 579
 
 
 
 
 
Commentaire du 20/01/10 15:07 par Jean Marc
  Cet article va bientt rejoindre ses prdcesseurs l'tage infrieur. juste en dessous... disais-je
C'tait prvu, sans prtendre me mesurer Nostradamus, il tait prvisible que tout sujet , y compris le vtre et surtout le vtre, qui soulverait des soupons infonds voire pernicieux sur la gestion des affaires communales et + le cas chant , serait remplac par d'autres autrement plus consensuels et d'intrt suprieur.
Voyez vous monsieur Coss, vous n'avez qu'un tort: Celui d'avoir raison une fois de plus.
Rassurez vous , l'quipe d'opposition communale va se saisir promptement - bras-le corps de l'affaire.
Je le tiens cette fois de ma pythie particulire et de Michel de Nostre-Dame runis.
Ah! bien sr, si la Cour des comptes acceptait de s'intresser srieusement ce qui se passe rellement au bas de l'chelle de la gestion politique, alors peut-tre que.. mais monsieur Coss, vous tes pay plus que quiconque ici pour savoir qu'il ne faut pas trop compter sur sa juridiction (ce nous ne pouvons que le regretter) -


 Commentaire n 564
 
 
 
 
 
Commentaire du 20/01/10 10:03 par Jean-Franois Coss
 Monsieur A,

Je ne critique pas la qualit des Jardins de Cyble dont on dit le plus grand bien. Il ne s'agit pas de
privatisation. Je dnonce des pratiques opaques si courantes dans notre riante cit.

Est-il admissible qu'un maire-vice-prsident de Conseil gnral, charg des affaires sociales bafoue
la loi, au point de se faire interdire ds le lendemain par les services de l'Etat la construction qu'il avait
autorise la veille dans sa ville ? L'ouverture d'une maison de retraite mdicalise de 76 places ne se
dcide pas en 24 heures !

Est-il admissible qu'un ministre charg de la solidarit ponctionne 400000 euros d'une 'rserve
ministrielle' opaque pour sortir d'un mauvais pas un lu de son parti et l'tablissement qu'il entrainait
avec lui ?

Qu'est ce qui motive un tel acharnement du maire faire sortir de terre 'au forcing' un tablissement
qui n'accueille que six malades Alzheimer alors que les tablissements de Paimboeuf et de Bourgneuf
dont il est prsident en accueillent beaucoup plus sans en avoir les moyens humains et financiers?

Il ne s'agit pas de privatisation mais de 'copinages' grossiers bien loin de la 'Rpublique irrprochable'
souhaite par notre Prsident lors de son lection.


 Commentaire n 562
 
 
 
 
 
Commentaire du 20/01/10 00:02 par Monsieur A.
 Tapez ou collez votre texte en franais ici et cliquez le bouton 'VD'aprs ce que vous dites Mr COSSE, ceci est un Nime exemple de la privatisation rampante du systme de soin Franais. On dbloque des fonds pour une maison de retraite prive, et il ne reste plus d'argent pour le public. Et d'ailleurs, il ne reste plus non plus de places ncessaires dans la rgion.

En fait, ces lits de long sjours peuvent encore rapporter de l'argent, l'hospitalisation de longue dure permettant de prvoir les cots moyens, et de fixer un prix en consquence. Le budget y est donc facilement maitrisable.

Conclusion, s'ils sont rentables, laissons le priv faire ses bnfices, et pleurons encore et encore sur les dficits de l'hpital public. Tant que l'on laissera au priv tous les secteurs qui rapportent et au public les secteurs qui ne rapportent pas, l'hpital public sera dficitaire. Ce modle n'est pas forcment mauvais, je n'en juge pas, mais dans ce cas, il faut tre clair, et accepter que l'hpital public soit par nature dficitaire et lui donner les moyens financiers de fonctionner en dficit plutt que de le contraindre des conomies permanentes qui mettent en danger la qualit des soins.



P.S. : Je ne peux m'empcher de faire ici un brin de publicit la rsidence des ormes, du groupe les Jardins ce Cyble. Pour y avoir travaill quelques temps, je vous recommande fortement une quipe dvoue et consciencieuse. En revanche, j'aurais du mal dire autant de bien de la direction. Les futurs rsident sont accueillis dans un tablissement prsents plus comme une rsidence htelire mdicalise que comme un tablissement d'hbergement pour personne ge dpendante qu'il est en ralit. Beaucoup sont donc dus de la qualit du service htelier, mais une fois entr dans ce type d'tablissement, on en sort rarement, alors la direction n'est pas un mensonge prs pour faire entrer de nouveaux rsidents. De l'extrieur, tout a l'air rose, une fois l'intrieur, ce n'est plus tout a fait le mme aspect. La plupart des groupes exploitant ce type d'tablissements fonctionne de cette faon, mais les Jardins de Cyble vont juste un peu plus loin que les autres.

Des personnes qui ne pouvaient rentrer ds l'ouverture de l'tablissement pour des raisons personnelles ont pay pendant des mois leurs places avant de pouvoir rentrer alors que l'tablissement tait encore pratiquement vide. Sans doute pas illgale, mais ct morale, on en jugera. Tout comme le faite que le personnel de nuit travaille 11h pour 10h rmunres... Ils ont une heure de pause non rmunre au beau milieu de la nuit. Hors vous imaginez bien qu'il est impossible de prendre une heure de pause quand on est deux pour rpondre aux attentes de 80 patients. S'assoire plus de 10 minutes est un luxe rare, alors une heure de pause... J'arrte l, vous aurez compris l'ide. La liste de ce genre de comportements limites mais dans le cadre de la loie est longue. C'est ainsi que fonctionnent les quelques groupes qui se partagent de plus en plus des maisons de retraites prives en France. Nous leur confions nos ains, pour des prix exorbitants. Les services vendus ne sont pas ceux disponibles, le personnel manque, mais c'est toujours lui qui est en premire ligne au quotidien avec les rsidents et leurs familles dus des prestations ou en cas d'accident.


J'arrte ici mon loge. Pardonnez moi de m'tre loign du sujet.


 Commentaire n 561
 
 
 
 
 
Commentaire du 19/01/10 13:00 par Jean Marc
 La municipalit a voulu rendre dynamique cette crmonie en initiant une forme de dialogue population-conseillers. Pour cela, des adjoints et le maire avaient choisi quelques habitants qui devaient prparer des questions destines tre lues publiquement. A charge pour l'adjoint concern par le sujet, d'y rpondre d'une faon claire. Un dialogue orchestr auquel seuls les lus de la majorit participaient !

Quel dommage que les adjoints n'aient pas pens vous proposer de poser une question par crit laquelle ils auraient rpondu de faon claire 'en public'. Vous qui avez t maire dlgu de Sainte-Marie!!
Quel dommage galement qu'ils n'aient pas pens Bagus...
Il y a des questions qui se perdent.
Le public tait content, c'est le principal, en ces temps troubls il faut s'intresser ce qui est positif et oublier les grogneugneux.
Un dialogue orchestr auquel seuls les lus de la majorit participaient Pourquoi?


 Commentaire n 559
 
 
 
 
 
Commentaire du 19/01/10 12:31 par jean-franois coss (mail:jfcosse@wanadoo.fr)
 Rappelons que le maire de Pornic est Prsident de l'Hopital Intercommunal de Pays de Retz dont l'hopital de Bourgneuf est l'une des composante.
Rappelons aussi qu'il a t vice-prsident de Conseil gnral, charg des affaires sociales en 2002-2004.
Pour les unites Alzhzeimer de l'hopital public qu'il prside, il n'y a pas d'argent.
Tout le monde n'est pas log la mme enseigne.

Lors d'une visite le 22/08/2008 la maison de retraite prive, les Jardins de Cyble Pornic, le ministre du Travail et de la Solidarit, Xavier Bertrand, a dfendu le plan Alzheimer et promis des moyens (300 places en Loire-Atlantique).

Dcouvrant l' tablissement modle de Pornic, le ministre promet de 'dgager 400 000 de la 'rserve ministrielle' pour atteindre 76 places au 1er janvier 2009'. Monsieur Boennec dans Pornic Magazine d'octobre 2008 pcise que cela reprsente 51 places supplmentaires.
Le btiment tant termin,aurait-il t construit avant d'obtenir les autorisations et financements publics?

Surprise! les recueils des actes administratifs de Loire-Atlantique,nous apprennent qu'un arrt du Conseil gnral,du 09 juillet 2002,autorisait la construction de la rsidence 'les Jardins de Cyble' pour une capacti de 76 places.

le LENDEMAIN, 10 juillet 2002, un arrt prfectoral INTERDIT la construction de cet tablissement 'pour incompatibilit du cot de la mdicalisation de cette cration avec le montant de la dotation limitative prvu par le code de l'action sociale et familiale'. Le chantier s'arrte.Cinq ans se passent.

On reconnait bien l l'auteur du coup de force.Mais c'est rat !

Le 26 dcembre 2007, un nouvel arrt prfectoral autorise une ouverture partielle dans la limite de 25 places d'hbergement permanent pour personnes ages dpendantes.
Le 14 mars 2008, un arrt prfectoral autorise 3 places d'hbergement temporaires.

L'arrt conjoint du 31 dcembre 2008 portant extension de la rsidence les Ormes Pornic est ainsi rdig : 'Vu l'ouverture de 25 places mdicalises ET 51 places pour personnes peu ou non dpendantes le 14 mars 2008....'
Or, il n'y a pas trace d'arrt autorisant la cration de 51 places.
LES 51 PLACES ONT DONC ETE OUVERTES SANS AUTORISATION puisque c'est l'arrt du 31 dcembre 2008 qui autorise leur ouverture !!!

Rsumons. Le 14 mars 2008, les 51 places ont t ouvertes sans autorisation.
le 19 mai, l'tablissement est inaugur sous la prsidence du dput-maire de Pornic.
le 22 aot, le ministre promet que '51 places supplmentaires seront finances et disponibles au 1er janvier 2009.(Pornic Magazine).La direction voudrait des places supplmentaires ? 'Vous les aurez' promet en substance le ministre, dcid dgager '400 000 sur le budget pour atteindre 76 places au 1er janvier 2009'.(ouest-france).
LE MINISTRE A DONC PROMIS EN AOUT DE FINANCER L'OUVERTURE POUR LE 1ER JANVIER DES PLACES OUVERTES EN MARS.

On ne nous dit pas tout !

Conclusion :
Il n'y a pas de moyens suffisants pour ouvrir une unit Alzheimer 'labellisee' dans l'hopital de Bourgneuf.
Pour aider son 'ami Philippe', le ministre sort d'on ne sait o ( rserve ministrielle opaque ?) 400 000 pour sauver un tablissement priv mis dans une situation financire difficile par les coups de force successifs d'un politicien du mme parti que le ministre, contre l'autorit de l'Etat.

'Le monde ne sera pas dtruit par ceux qui font le mal',crivait Einstein 'mais par ceux qui les regardent sans rien faire'.


 Commentaire n 558
 
 
 
 
 

  Saisir un nouveau commentaire
    remonter en haut de page pour voir le sujet d'actualit

    Donner votre avis sur le sujet d'actualit :

    Votre nom / pseudo (obligatoire) :

    Votre mail (facultatif, sera visible) :

    Votre Message :

            


    Conseils et astuces de saisie :

      Dlimitez votre texte avec les 'balises' suivantes pour :
      - afficher du texte en 'gras' : [b] texte en gras [/b]
      - afficher du texte en 'italique' : [i] texte en italique [/i]
      - insrer un lien : [url=votre lien commenant par http://...] votre texte [/url]
          exemple : [url=http://www.google.fr] un lien vers google.fr [/url] )
      - modifier la taille du texte: [size=1] texte en petite taille [/size]
          (la taille pouvant voluer de 1-petit a 5-tres grand, 2 tant la valeur par dfaut)
      - afficher du texte en 'rouge' : [color=rouge] texte en rouge [/color]
          (autres couleurs dispo : vert, bleu, vertclair, cyan, orange, gris, grisclair)
      Les combinaisons sont possibles :
          exemple : [color=rouge][i][size=1] texte en rouge,en italique et en petite taille [/size][/i][/color]


    Rglement

      Seront supprims les commentaires :
      - n'ayant aucun rapport avec le sujet d'actualit
      - injurieux et portant atteinte la vie prive des personnes
      - contraire la morale



Notre partenaire :  Le Clos des Mres  (cliquez sur le bandeau)
 


  ACCUEIL   ACTUALITES   AGENDA   INTERVIEW   PHOTOS   VIDEOS   REFERENCEMENT   Espace Publicitaire   i-pornic.com   

Cette page a t vue 69540 fois   (2019-12-15 11:08:18   -  2 / 190 / 12946)    + de stats.