retour à www.i-pornic.com
Vidéo : Sandrine Vallet, vice-présidente du CNP ACTUALITÉ PRÉCEDENTE      ACTUALITÉ SUIVANTE  Pornic : Elle réveille l'orgue de barbarie de son grand-père     LA LISTE DES ACTUALITÉS  
20/10/2016 - Les projets immobiliers fleurissent à Pornic

(source photo : Le Courrier du Pays de Retz)
Le secteur de la Ria est particulièrement concerné par les projets immobiliers, à Pornic.
    Auteur / Source : Le Courrier du Pays de Retz

    Résumé :
      Les programmes immobiliers s'enchaînent à grande vitesse à Pornic. D'ici 15 ans, environ 3000 logements seront construits. Petit tour d'horizon.

    La consultation de cet article nécessite l'ouverture d'une nouvelle fenêtre :
     
     
    Voir le sujet d'actualité dans une nouvelle fenêtre
     
     
     
     
Commentaire du 12/08/17 à 16:19 par voisin vigilent
 Ce samedi matin sur la zone des Terres Jarries, dans un ancien bâtiment qui fut un temps un dépôt pour un poissonnier, par la suite de manière éphémère un restaurant et enfin une friche.
Une grue est installée et des ouvriers s'affèrent sur le chantier.
Après le chantier Archambeau dans la Ria, le bâtiment va bien en cette période de 15 aôut......
Il semble qu'il y ait un règlement communal qui interdise tous travaux de ce type durant la saison.....
Que fait la Mairie pour faire respecter cette réglementation ?


 Commentaire n° 8761
 
 
 
 
 
Commentaire du 28/07/17 à 22:04 par Pornicais
 Apparemment, il y'a finalement un recours au tribunal.

Ça fait gagner un peu de temps, mais au final, ça va sûrement coûter cher à la personne qui a
intenter le recours (remboursement des frais de justice, dommages et intérêt )

Le promoteur en général n'est pressé, et gagne presqu.à chaque fois.

Encore plus dans le contexte actuel où on favorise la production de logements sociaux

J.espere que l'auteur du recours à des économies...


 Commentaire n° 8756
 
 
 
 
 
Commentaire du 28/02/17 à 09:12 par eh oui
 quelle belle moralité

 Commentaire n° 8315
 
 
 
 
 
Commentaire du 27/02/17 à 11:30 par pornicais
 pornicais-pornicaises avez vous vu le reportage hier soir du magasine capital sur m6 concernant la société ALILA et son pdg Mr HERVE LEGROS.Il s'agit d'une société qui va intervenir dans des projets immobiliers àPORNIC,notamment dans le quartier des olivettes
cette société et son pdg représentent le Edouard Leclerc de l'immobilier il se permettent d'ecraser les petits artisans qu'ils font travailler en leur imposant desmarges réduites
Toutes les constructions faites par cette société sont revendues au HLM pour des logements sociaux, donc payées par les contribuables Français

avez vous vu que cette pauvre société ainsi que son PAUVRE pdg ne font que des bénéfices très restreints, mais avez vous remarqué le train de vie du PDG?

Voilà la société qui va intervenir dans notre commune


 Commentaire n° 8310
 
 
 
 
 
Commentaire du 17/11/16 à 12:14 par aucune nouvelle
 de part ni d'autre sur ce projet

 Commentaire n° 8117
 
 
 
 
 
Commentaire du 10/11/16 à 11:58 par Pornicais
 Monsieur Bergeron,

Vous avez tout à fait raison,à entendre certains, il suffit de faire un recours, comme si c'était un acte gratuit et simple. Ce que nous avons appris à l'occasion du dossier familial que j'évoquais, c'est qu'un permis ne peut s'attaquer de façon recevable que sur le respect ou pas du PLU, et pas sur des questions de vues ou de nuisances de voitures, qui ne sont pas des arguments de validité d'un permis par rapport au PLU. Ce sont des arguments que l'on peut mettre en avant éventuellement dans le cas d'une action au CIVIL, mais pas au tribunal administratif.

Si vous attaquez sur ce genre de motifs au tribunal administratif en vue de l'annulation du PC, vous perdrez à coup sûr (comme cela nous est arrivé), et c'est vous qui vous retrouverez à payer des dommages et intérêts au promoteur. Et là, je peux vous dire que la belle solidarité des riverains disparait. celui qui s'est mouillé pour faire le recours se retrouve tout seul pour payer, et souvent des sommes significatives.


 Commentaire n° 8106
 
 
 
 
 
Commentaire du 10/11/16 à 10:14 par cacal
 cool d'avoir mes weekend pour allée a la beaujoir sa sert des relation....

 Commentaire n° 8105
 
 
 
 
 
Commentaire du 08/11/16 à 23:11 par Axel Bergeron
 A l'attention de Monsieur Rhipas et M Cussonnet

Je ne suis pas systématiquement contre tout, mais je suis opposé à ce qui est contraire aux intérêts de la ville et de ses habitants, surtout les générations à venir. Nous ne sommes pas propriétaires de la ville et de son cadre, nous les empruntons aux générations futures.
Attention en effet avant de faire un recours judiciaire, une consultation d'avocat n'est pas gratuite mais c'est beaucoup moins cher d'avoir des conseils et des mises en garde avant la procédure que d'avoir des déboires ultérieurs comme c'est arrivé à certaines personnes qui en parlent ici.
Les histoires de limitation de vitesse par arrêté et panneaux pour réduire le bruit sont dépassées, une voiture hybride ou électrique (et il y en a de plus en plus) fait beaucoup moins de bruit à 200 km/h qu'un poids lourd actuel à 30 km/h...
Pour l'accès au lycée très bonne idée d'en parler, la rue de Chauvé devenue rue Jules Ferry passe devant le lycée, elle a été conçue et aménagée par la SELA à cet endroit et quand on demande des changements on nous dit que 'c'est intouchable SELA oblige'... Par contre on a retiré, enfin, après bien des atermoiements,quelques ralentisseurs non conformes sur la partie est de cette route, il en reste encore à enlever, dont des excroissances rectangulaires idéales pour tuer les conducteurs de vélos et autres deux roues...


 Commentaire n° 8101
 
 
 
 
 
Commentaire du 06/11/16 à 21:59 par simon CUSSONNET
 Il ne faut toutefois pas oublier que les meilleurs murs anti-bruits le long
des autoroutes ou autres voies dites rapides, ce sont le barres d'HLM !

Réduisez la vitesse à 70 km/heure comme cela a été fait sur la route Nantes-
Pornic à Rezé et vous gagnez à Pornic un beau nombre d'hectares
constructibles.

On pourra, enfin, y construire des rond-points pour correctement tenter de
desservir la zone du lycée et celle de la ria.


 Commentaire n° 8096
 
 
 
 
 
Commentaire du 06/11/16 à 20:27 par Pornicais
 A ceux qui encouragent, derrière leur écrans, les riverains à faire recours, attention quand même:

Des membres de ma famille le vivent actuellement sur une autre agglomération:

Les recours ne sont pas sans risques, c'est un acte qui peut avoir des conséquences.

Si le recours n'est pas fondé, le promoteur peut se retourner et vous demander des dommages et intérêts, qui peuvent vite chiffrer.

Dans le cas de ma famille, il y avait beaucoup de gens à soutenir les riverains pour le recours, beaucoup moins quand il a fallu payer après avoir été débouté.


 Commentaire n° 8094
 
 
 
 
 
Commentaire du 06/11/16 à 10:16 par rihpas
 Evidemment lorsque l'on est procédurier et que on est systématiquement contre tous les projets pornicais, on connait (toutes les ficelles du métier).les riverains du projet des olivettes n'ont rien demandé a personne et essaient de se défendre et entendent bien ne pas se laisser faire face à la machine administrative mais n'ont pas les connaissances juridiques tel que les votres.

 Commentaire n° 8091
 
 
 
 
 
Commentaire du 05/11/16 à 22:08 par Axel Bergeron
 Dans tous ces commentaires, je ne lis finalement aucune ébauche de recours contre le permis de construire que certaines personnes contestent...
A Préfailles dans des cas similaires une association efficace, l'ASEP, réagit et a gain de cause:
http://www.asep-prefailles.fr/
A Pornic ce sont de belles paroles mais rien de concret, à part l'ADRP qui a obtenu certains résultats sur le littoral de Sainte-Marie mais qui ne peut pas et ne veut pas tout.
Aux personnes directement concernées et opposantes de se prendre en charge, il est grand temps d'agir pour un permis délivré en septembre dernier!
Bon courage.


 Commentaire n° 8090
 
 
 
 
 
Commentaire du 05/11/16 à 12:32 par Les ronchonchons
 Pornicais depuis 40 ans, j'ai connu cette ville avec 7 500 habitants, elle a doublé : et bien mieux ! c'est vivant toute l'année, les commerçants sont plus nombreux , il est possible de vivre toute l'année à Pornic.
Donc même si tous les projets ne me plaisent pas toujours, je préfère une croissance pour notre ville.
Les mêmes qui râlent contre les logements sont en effet souvent les mêmes qui râlent parce qu'il ne se passe rien à Pornic !
C'est vrai que Pornic c'est bien mais pas pour les autres...belle fraternité


 Commentaire n° 8088
 
 
 
 
 
Commentaire du 04/11/16 à 21:12 par Pornic pour tous
 Au commentaire 8086:

Donc si on ose donner un avis un peu différent du votre, on est forcément un traître, un 'collabo' du
maire?

Belle idée de la démocratie... Sans une seule réponse constructive sur le fond bien sûr

S'il s.agit uniquement d'une affaire de sous, comment expliquer que ce soit des logements sociaux
plutôt que des logements prives qui auraient pu être vendus au prix fort?


 Commentaire n° 8087
 
 
 
 
 
Commentaire du 04/11/16 à 20:46 par Phillips ou la voix de son maître
 @ Pornic pour tous;
Très bizarres vos remarques ! Je crois entendre la voix de JMB ...
Etes-vous son chargé de com adjoint ?
Quand inaugurerons-nous ce type de lotissement Rue Hélène Boucher et dans le quartier de Gourmalon ?
Je plains les 'pauvres' propriétaires qui ont dû vendre leur terrain à bas prix pour réaliser ce programme de logements sociaux ...


 Commentaire n° 8086
 
 
 
 
 
Commentaire du 04/11/16 à 20:36 par en réponse
 a PORNIC POUR TOUS
vous parlez de propriétaire qui découpe leur terrain en fond de parcelle et qui cause les mêmes nuisances pour leur voisins,(bruit-perte d'intimité) mais vous oubliez quelque chose de TOUT A FAIT DIFFERENT il ne s'agit pas d'une maison entre deux propriétés mais QUINZE MAISONS des F4 soit si l'on compte 4 personnes par maisons 60 personnes je pense que la nuisance n'est pas la même que pour une seule maison soit 4 personnes la perte d intimité n'est pas également la m^eme si on a 4 ou 60 nouveaux voisins


 Commentaire n° 8085
 
 
 
 
 
Commentaire du 04/11/16 à 20:19 par Pornic pour tous
 Pour réagir également, je comprends que les riverains puissent être désarçonnés en découvrant ce
type de projet.

Néanmoins j .apporte une voix un peu dissonante: les remarques concernant le bruit, les nuisances
de voisinage, les pertes d.intimité sont des arguments qui s'appliquent tout autant que lorsque des
propriétaires décident de découper leur terrain pour revendre une parcelle en fond de jardin: pour le
coup, des vis à vis pour les vendeurs comme pour leur voisins, des nuisances, des accès voitures
créés entre deux maisons. Cette pratique se généralise sur Pornic comme ailleurs (y compris par
dans le qUartier des olivettes). Bizarrement, ça gêne moins les propriétaires, puisque pour le coup,
ce sont eux qui font une juteuse plus value. Quand il s'agit de leur portefeuille, les habitants sont
tout de suite plus tolérants.

De plus, s'il s'agit d'une opération de logements sociaux, je doute que ce soit la formule la plus
adaptée pour faire du profit à tout va. une opération de logements privés aurait certainement été
plus juteuse. tout n.est pas tout noir ou tout blanc.

Enfin, ceux qui s'insurgent aujourd'hui contre ces logements sociaux sont aussi souvent les premiers
à se plaindre qu'eux même, leur enfants ou petits enfants ne trouvent pas de logements bon marché
sur Pornic. Les logements sociaux sont la pour ça.

Un peu de cohérence et de réflexion donnerait plus de portée aux différentes revendications .


 Commentaire n° 8084
 
 
 
 
 
Commentaire du 03/11/16 à 22:47 par 3000
 3000...
3000...
3000...
3000...

3000, c'est le nombre de logements qui sont prévus à Pornic d'ici 15 ans !

à raison de 3 personnes par logement, la population de Pornic va passer à
plus de 20000 habitants, voire 25000.

La politique foncière et immobilière à outrance de la nouvelle équipe est
désastreuse. Nous courons tout droit à la catastrophe ! Catastrophe sociale,
catastrophe économique, catastrophe environnementale, catastrophe du bien
vivre ensemble, catastrophe sécuritaire, catastrophe budgétaire, ...

Nous n'avons pas à Pornic ni la structure, ni la compétence, pour absorber
une telle hausse de population aussi rapidement.

Il faut que JMB cesse tous ces programmes qui nous mènent à la ruine...


 Commentaire n° 8083
 
 
 
 
 
Commentaire du 03/11/16 à 19:12 par PORNICAIS
 Il faut peut être organiser dans les rues de Pornic, voir devant la Mairie, ou bien à un Conseil Municipal, des actions contre cet urbanisme délirant.
Il nous faut lutter contre ces marchands du temple qui si on n'y prend pas garde vont défigurer notre Citée car ils en deviennent les maîtres.....
Il apparaît nécessaire de demander des explications aux élus en place sur le pourquoi de cette fièvre immobilière.


 Commentaire n° 8082
 
 
 
 
 
Commentaire du 03/11/16 à 17:44 par Ben voyons
 Je pense que la meilleure solution est d.écrire à Monsieur le Maire, d'une façon officielle, en lui
demandant
Pourquoi il a refusé le permis en qualité de Président de la comcom
Pourquoi il l a accepté en qualité de maire de Pornic
Pourquoi ces faits sont en contradiction avec ses déclarations dans le bulletin.
Pourquoi.......

Éventuellement faire une lettre ouverte, avec copie à la presse.

Vous allez voir, les choses vont bouger très vite


 Commentaire n° 8081
 
 
 
 
 
Commentaire du 03/11/16 à 13:17 par cassandre
 Un message de l'au-delà , madame Geneviève Tabouis nous annonce :
-Attendez-vous à voir ressurgir le dossier de la Basse Cure-
C'est vrai, on l'avait oublié celui-là.
L'ancien maire avait si je m'en souviens bien quelques fers au feu durement discutés sur ce site à l'époque.
Il n'y a pas un projet sur lequel il faut veiller en particulier, il y en a bien d'autres sous la pile de dossiers.


 Commentaire n° 8080
 
 
 
 
 
Commentaire du 03/11/16 à 07:08 par Les habitants autour du projet des 15 logements
 Merci pour tous vos commentaires percutants, 'croisons les doigts' pour que

notre Maire les lise et en considère ce projet comme une magistrale erreur .

Nous osons penser qu'il ne peut planter un couteau dans le dos de ses

électeurs et bafouer ses promesses : voir commentaire précédent .


 Commentaire n° 8079
 
 
 
 
 
Commentaire du 03/11/16 à 00:54 par Encore des promesses ?
 'Bien vivre ensemble, tel est notre voeu. Concilier les intérêts de chacun, résidents, professionnels, touristes, tel est notre souhait. Mettre en oeuvre les moyens de garantir la tranquilité de tous, tel est notre devoir. Ensemble, faisons que la vie à Pornic soit harmonieuse et paisible.'

Signé, je vous le donne en mille, Monsieur le Maire, Jean Michel Brard dans le fascicule Bien Vivre à Pornic

Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'on loin du compte avec ce projet immobilier complétement ahurissant.
'bien vivre ensemble' : c'est raté !
'Mettre en oeuvre les moyens de garantir la tranquilité de tous' : c'est encore raté !
'Ensemble, faisons que la vie à Pornic soit harmonieuse et paisible' : raté de chez raté.


Dans le même document :
LE BRUIT, LA REGLE GENERALE :
Est interdit de jour, comme de nuit, tout bruit, qui par sa durée, sa répétition ou son intensité, causé sans nécessité ou dû à un défaut de précaution, porte atteinte à la tranquilité des personnes ou à la santé des personnes.


Donc, la construction de ces logements devrait être INTERDITE à cause des terribles nuisances sonores !!!. Sincèrement, je plains les voisins pendant toute la durée du chantier.

HONTEUX !


 Commentaire n° 8078
 
 
 
 
 
Commentaire du 02/11/16 à 22:09 par à propos du permis de la rue Jules Cosset ....
 Ces messieurs de la commission 'urbanisme' sous la houlette de son cher adjoint, ont-ils pensé une minute que si ce projet de 15 logements les avait touchés de près, il l'aurait chaleureusement accueilli ? Si l'un d'entre eux à un terrain dans son environnement proche, qu'il le propose au promoteur ALILA pour ce même
projet, nous lui serions très reconnaissant !


 Commentaire n° 8077
 
 
 
 
 
Commentaire du 02/11/16 à 19:47 par Mémoire
 N'ayons pas la mémoire courte.
N'oublions pas la campagne des élections municipales de 2014.
Certains citoyens avaient décelé un nombre important de candidats dont les professions étaient liées à l'immobilier sur la liste de JMB.
Souvenez-vous. Retrouvez vos archives.
Ne nous étonnons donc plus du nombre important de projets qui fleurissent sur Pornic.
Simplement, comme les habitants des Olivettes, réagissons, ne laissons pas notre ville aux mains des spéculateurs pour y conserver notre plaisir d'y vivre.
Alors ' Aux armes, citoyens, formez vos bataillons ....' vous connaissez la suite.


 Commentaire n° 8076
 
 
 
 
 
Commentaire du 02/11/16 à 14:17 par Un signataire contre le permis rue Jules Cosset
 Complètement d'accord avec 'coup d'éclat'! (commentaire 8072)

votre commentaire mériterait d'être diffusé dans nos journaux locaux afin

d'exercer une pression efficace pour le retrait de ce permis de construire :

un lotissement de 15 logements F4 dans la rue Jules Cosset .

Notre Maire en a la possibilité, ce serait tout à son honneur, disons aussi

dans son intérêt de privilégier la protection de ces nombreux partisans dans

les quartiers concernés même si ceux-ci ne sont pas tous jeunes !

Ajouter au commentaire 8056, voilà matière à discussion avec les élus

concernés, n'est-ce pas ?


 Commentaire n° 8075
 
 
 
 
 
Commentaire du 02/11/16 à 12:03 par Encore un coup d'éclat
 Encore un projet vérolé et malhonnête intellectuellement !

Pourquoi le maire, sachant très bien qu'il allait s'attirer les foudres du voisinage dont la plupart sont des sympathisants, a t-il autorisé un tel projet après l'avoir
dénoncé dans un premier temps. Comment peut-on censément imaginer un seul instant qu'un projet comme celui-ci puisse passer comme une lettre à la poste ? (il s'agit ici d'un
voisinage plutôt troisième-âge dont on s'est dit en 'haut-lieu' qu'il n'allait rien dire ou plutôt même qu'il allait fermer sa gu...)

Pourquoi vouloir faire plaisir à une personne au risque de se fâcher avec beaucoup d'autres ?

Pourquoi, ici, comme ailleurs à Pornic, décide t-on d'imposer des projets immobiliers contraire à l'éthique et au bon sens dans des endroits résidentiels au détriment du
voisinage qui n'aspire qu'à vivre sereinement ? (chabut, caradouère, coteaux des ormes, rue général de gaulle, quartier Paulet ..., et maintenant les olivettes)

Quels responsables, quels élus peut avoir la conscience tranquille en procédant de la sorte ?


Et comme le signale un intervenant ici, la limite des 100 mètres a disparu comme par enchantement parce que ce sont des 'pauvres' qui vont subir les nuisances sonores de la
route bleue à deux pas de leurs habitations. C'est très charitable de la part de ceux qui ont accepté un tel marché !

Voici donc l'histoire d'un terrain qui n'aurait jamais du passer constructible dans de telles conditions. Si le PLU avait été respecté, une seule maison (ou deux) pouvait être
construite en façade avec un grand espace derrière. Où est la légalité dans cette affaire ?

L'appât du gain fait faire de terribles choses aux propriétaires comme à ceux qui ont des pouvoirs abusifs en mairie et qui ne respectent pas les règles élémentaires de la vie
citoyenne. J'aurais honte à leur place...


 Commentaire n° 8074
 
 
 
 
 
Commentaire du 02/11/16 à 10:46 par en réponse à CASSANDRE
 IL NE FAUT PAS TOUT MELANGER
Il ne s'agit pas du problème des escalators mais d'un projet immobilier dans le quartier des olivettes il ne faut pas se servir d'une pétition sur ce quartier pour noyer le poisson et attirer l'attention sur un autre projet des escalators qui ne concerne en rien les projets immobiliers mis en route actuellement sur PORNIC et qui concerne le centre ville


 Commentaire n° 8073
 
 
 
 
 
Commentaire du 02/11/16 à 10:08 par Cassandre
 En cherchant un tout petit peu on y trouve ceci;:

Pétition contre les 4 escalators de Pornic


En face de la Chapelle de l’hôpital, rue Foch, le petit jardin public entre deux maisons est le seul endroit restant qui offre, sur une trentaine de mètres, une vue sur le port, la mer et un coin du château depuis la ville haute. Cet espace dégagé fait partie du charme qu’il y a à déambuler entre la ville basse et la ville haute. Il a toujours été préservé : il existait déjà sur le plan cadastral de 1825, avant même que la Chapelle ne soit construite. A cet endroit, la jonction entre la rue Foch et la rue de la Marine, est assurée par un escalier.

Or, la presse a relayé -tardivement- le vote de principe des élus, en juin 2013, sur un projet immobilier occupant presque tout cet espace. Cette opération immobilière comporte - ce qui est présenté comme une plus-value touristique - 2 doubles escalators, 9 logements, un espace commercial de 500 m² sur 3 niveaux, une esplanade centrale et 18 places de parking, selon la presse. Si tout cet espace appartient actuellement à la ville, petit jardin et bâtiments inclus, le point de vue appartient, lui aux Pornicais comme aux touristes….

Nous constatons que le projet a été rendu public par la presse 6 mois après le vote « de principe » des élus, nous constatons que la mairie ne communique absolument pas sur son contenu alors même qu’il est probable que la délivrance d’un permis de construire est imminente. Il est à craindre que demain ou dans quelques semaines, nous soyons tous mis devant le fait accompli, avec des engagements à l’égard d’un promoteur immobilier sur lesquels il sera impossible de revenir.

En l’absence d’informations claires, les seuls éléments permettant de porter un jugement sur ce projet sont la « vue d’architecte » qui a été publié dans la presse. Qu’y voyons-nous ?

- 4 escalators en plein air

- Un immeuble massif de trois étages et un autre plus bas

- Une esplanade bétonnée à mi hauteur de l’espace, à laquelle aboutit un ascenseur…

- Une entrée de parking au niveau 0

Qu’est-ce que nous ne verrons plus jamais ? Le petit jardin « historique » et son aperçu sur le port et la mer qui faisaient partie du charme de Pornic !

Ce projet soulève plusieurs problèmes et questions :

- L’harmonie du site n’a pas du tout été prise en compte.

- Que restera-t-il du panorama sur la ville basse après sa réalisation ? L’immeuble est bien sûr construit à l’endroit offrant le meilleur point de vue allant jusqu’à la mer et le château.

- Que restera-t-il du petit jardin, seul espace vert de la ville haute ?

- Pourquoi 4 escalators ? Un escalator ne peut pas être emprunté par des personnes à mobilité réduite. Encore moins quand les 4 escalators seront en panne, ce qui n’est pas rare avec des escalators extérieur.

- Un ascenseur devrait pouvoir être intégré d’une autre manière.

- 500 m² de magasins, est-ce vraiment nécessaire alors que les commerces actuels ont du mal pour certains à subsister et à trouver preneur.

Ce projet est donc avant tout une opération immobilière. Il ne faut pas « muséifier le centre historique », mais nous en sommes loin. De nombreux espaces publics du port ont déjà été sacrifiés : passage « cœur et crème », vue publique du palier de l’escalier Galipaud sur Gourmalon (par la surélévation du Bazar du Port), occupation par des immeubles sans caractère d’espaces qui participaient au charme de la ville comme la construction de deux immeubles dans le petit jardin au figuier près de l’ancien garage Gasse , là où un seul immeuble aurait suffit, en fond, pour laisser un espace libre et éviter de créer une barre d’immeubles. Le charme de Pornic tient aussi à son étagement, atout que ne possèdent pas les autres stations balnéaires du secteur ; à multiplier les permis d’élever des étages on gomme petit à petit cet effet.

Le « projet escalators » est un projet du même genre et le fait que l’ensemble des élus l’ait approuvé, même avec réticences, ne doit pas nous décourager pour manifester notre opposition.

Nous ne sommes pas contre l’aménagement de cet espace qui, avec le départ de la police municipale et le non entretien du petit jardin n’a plus de fonction claire. Mais est-ce que garder cet espace, l’embellir et y mettre un cheminement en zig-zag ne serait pas plus simple, plus agréable pour tous, et moins dispendieux ?



La population n’a pas été consultée. Aussi demandons-nous à Mr Le Maire de Pornic que ce projet soit immédiatement gelé et tout contrat avec un promoteur immobilier suspendu. La ville de Pornic doit présenter aux pornicais un projet alternatif n’ayant pas pour objectif premier de transformer le centre ville en une banale galerie marchande avec escalators et boutiques. Nous souhaitons un projet imaginatif qui mettra d’abord en valeur l’authenticité du patrimoine esthétique et touristique de notre cité.


 Commentaire n° 8072
 
 
 
 
 
Commentaire du 02/11/16 à 09:50 par en réponse
 aux commentaires 8069 et 8070 ne mélangons pas tout il s'agit d'une pétition pour le quartier des olivettes dans lequel il a été délivré un permis de construire pour un ensemble immobilier de 15 maisons individuelles en logements sociaux cela n'a rien à voir avec les escalators

 Commentaire n° 8071
 
 
 
 
 
Commentaire du 01/11/16 à 23:11 par cassandre
 C'est plus simple en cliquant ici
Vous en aurez pour votre argent


 Commentaire n° 8070
 
 
 
 
 
Commentaire du 01/11/16 à 22:59 par Axel Bergeron
 Si vous voulez vous opposer à ce projet, vous avez pour cela deux mois à compter du jour où l'affichage sera fait sur le terrain de la construction.
Mais je ne vous conseille pas d'attendre, vous pouvez dès maintenant demander à la mairie communication du permis de construire contesté.
Je vous suggère de vous regrouper et fonder une association. Pour ma part je cherche à en créer une, qui s'occupera de l'urbanisme sur tout Pornic, pas seulement sur tel ou tel quartier.
Il ne faut plus compter sur l'ADRP qui est maintenant en retrait, par exemple sur le projet d'immeuble avec escalators.
Où est votre pétition?
Vous pouvez réagir aussi en attendant sur http://www.petitions24.net/petition_contre_les_4_escalators_de_pornic
en commentaire
Bon courage et cordialement.
Axel Bergeron


 Commentaire n° 8069
 
 
 
 
 
Commentaire du 01/11/16 à 20:47 par titi
 dite ou es la petition je suis très intéréssé de signé .merci

 Commentaire n° 8068
 
 
 
 
 
Commentaire du 01/11/16 à 20:44 par un riverain
 demandons la demission de monsieur le maire cela nous feraient du bien qu il soit a guérande derriere les remparts

 Commentaire n° 8067
 
 
 
 
 
Commentaire du 01/11/16 à 19:50 par réponse au commentaire 8063
 veuillez relire le commentaire 8056, ainsi vous saurez de quel projet il
s'agit, soit un lotissement de 15 logements à étage coincé entre des maisons
individuelles dans la rue Jules Cosset à PORNIC .


 Commentaire n° 8066
 
 
 
 
 
Commentaire du 01/11/16 à 11:14 par Pornic
 Lire pétition

 Commentaire n° 8064
 
 
 
 
 
Commentaire du 01/11/16 à 11:13 par Pornic
 Il ne s agit pas de cette petiot, mais d une autre concernant ce projet

 Commentaire n° 8063
 
 
 
 
 
Commentaire du 01/11/16 à 11:08 par Panthere44
 Bonjour
S'il s'agit de la pétition relative au projet d'immeuble avec escalators, c'est là:
http://www.petitions24.net/petition_contre_les_4_escalators_de_pornic
Ne pas hésiter à signer, le projet n'est pas abandonné loin de là!
Vous remarquerez en fin des commentaires tous les commentaires qui sont effacés et réapparaissent périodiquement.


 Commentaire n° 8062
 
 
 
 
 
Commentaire du 01/11/16 à 10:54 par Pornic
 C est quoi cette pétition ?

 Commentaire n° 8061
 
 
 
 
 
Commentaire du 01/11/16 à 09:51 par les 58 signataires de la pétition du 12/10/216
 Espérons :

- que notre Maire prouvera son intégrité en annulant en temps et en heure

ce permis vraiment inadmissible ? La balle sera bientôt dans son camp .

- que la famille propriétaire de ce terrain reconnue 'BIEN PENSANTE' appuie

cette décision , leur souhaitant un meilleur projet pour leur terrain !





.


 Commentaire n° 8059
 
 
 
 
 
Commentaire du 01/11/16 à 09:33 par alors
 si je comprends bien peu importe l'avis de la communauté des communes et du département qui sont contre puisque le maire dit oui sans concertation aucune avec les riverains qui sont pornicais de longue date et auxquels ont impose un projet qui va leur poser beaucoup de problèmes notamment de circulation et apporter une dévalorisation de leurs propriétés mais cela n'a pas été étudié semble t il ? par contre par soucis d'économie pourquoi ne pas supprimer la comumnauté des communes et le département puisque leur avis n'a aucun intérêt pour le maire

il faut construire a tout prix peut importe les désagréments que cela provoque


 Commentaire n° 8058
 
 
 
 
 
Commentaire du 31/10/16 à 19:29 par Bons comptes et ... bons amis.
 Eh oui, nous avons un maire ambidextre...
Capable de refuser la signature d'un permis en tant que président de la Comcom et de l'accorder en tant que maire de Pornic. Curieux non ?
Ne faudrait-il pas plutôt chercher dans le cadre de ses bonnes relations avec un ancien adjoint à l'urbanisme, propriétaire du dit terrain.
En 2014, on nous avait promis le changement. Facile est de constater que les méthodes de son prédécesseur sont encore d'actualité.


 Commentaire n° 8057
 
 
 
 
 
Commentaire du 31/10/16 à 15:35 par Les 58 signatires de la pétition du 12/10/2016
 A PORNIC 'pas de décibels' pour les logement sociaux ?
La Mairie vient d'accorder un permis de construire le 16/09/2016 au promoteur ALILA constructeur de 'logements à vocation sociale '.
Or ce projet s'insère dans la limite des 100 mètres de la 'route bleue'
Le 22 avril, la communauté de communes dont notre Maire est Président, en accord avec le département sur cette règle, avait donné un avis défavorable en raison de ces 100 mètres .
Sachant que la Mairie a le droit de passer outre, c'est 60 personnes minimum qui seront logées dans 15 F4 sur ce terrain de 3200 m2 environ : deviendront-elles miraculeusement imperméables aux décibels engendrés par la 4 voies ?

BRAVO pour le côté social!

Ceci dit, au regard du programme des 3000 logements sur 15 ans affiché avec le sourire par notre adjoint à l'Urbanisme dans Ouest-France, d'autres emplacements
plus adaptés à recevoir 60 personnes et une quarentaine de voitures et autres véhicules supplémentaires, doivent bien exister quelque part. Dans ce quartier des Lambertianas, rue Jules Cosset et des Olivettes, la circulation est déjà compliquée vers la sortie rue Jean Moulin ..
En tous cas , entre l'intérêt et la Moralité, le choix est bien vite fait par nos élus en exposant ces futurs habitants à des nuisances sonores et autres contraintes qu'ils ne peuvent imaginer !


 Commentaire n° 8056
 
 
 
 
 
Commentaire du 21/10/16 à 17:30 par Pascal
 C'est dégueulasse qu'un maire laisse faire des choses comme ça. Depuis des
années, beaucoup de pornicais se retrouve dans la merde parce qu'on leur colle
juste à côté de chez eux des résidences de plusieurs étages qui leur cache le
soleil, des bâtiments publics ou des logements sociaux qui génèrent des
nuisances de toutes espèces. Pourquoi le maire pour qui on a voté laisse faire
des choses pareilles. Je suis sûr qu'à la mairie, à l'urbanisme, ils ont les
moyens d'imposer leur point de vue face à ces promoteurs sans scrupules.
Pourquoi ne le font t-ils pas alors ? On est en droit de se le demander. A et
de douter de leur honnêteté. A l'urbanisme, ils font chier les petits
propriétaires pour vraiment des conneries et pour les gros, ils leur laisse
faire des choses illégales. C'est scandaleux !


 Commentaire n° 8038
 
 
 
 
 
Commentaire du 21/10/16 à 15:09 par Cassandre
 cela vaut le détours, cliquez ici

Incidences de ces constructions nouvelles sur la fiscalité de la commune?
+,- ?
Nous ne sommes pas mal placés.12/20, il y a pire .

Attention aux PPP !! Ceux qui y ont goûté s'en mordent souvent les doigts lorsque leurs édiles honnêtes (y en a-t-il d'autres?) ouvrent les tiroirs à secrets ou à malices.


 Commentaire n° 8037
 
 
 
 
 
Commentaire du 21/10/16 à 11:30 par autre ancien pornicais
 hélas oui pornic perd son identité on sacrifie des quartiers jusque là
paisibles (chabut- olivettes) sans se soucier des habitants actuels quid de
la voirie de la circulation dans ces quartiers peut importe si cela devient
dangereux il faut construire construire et encore construire
c'est pas grave si on dévalue les propriétés des pornicais existants depuis de
nombreuses années dans ces quartiers peut importe il faut construire
construire et 'encore construire
existe t il une concertation des pornicais avant le début de ces constructions
absolument pas à quoi servent les délégués de quartier alors que l'on met les
propriétaires de ces quartiers devant le fait accompli sans réunion préalable
ils n'ont plus qu'à se taire et accepter il faut construire construire et
encore construire


 Commentaire n° 8036
 
 
 
 
 
Commentaire du 21/10/16 à 09:59 par Pornicais
 Dommage Pornic perd son identité, sa caractéristique de petit citée portuaire.
Les marchands du temple sont dans la place, il vont défigurer la ville
On urbanise à tout va, on vend du bord de mer....c'est tout profit pour les propriétaires qui vendent du foncier.
Même l'Adjoint à l'Urbanisme nous parle de 'COMMERCIALISATION'!!!!!!!!
Dans une certaine logique ce monsieur aurait pu présenter le projet municipal en matière d'équipements de proximité dont il faudra doter la Commune durant la même période.
Il est de notoriété que de ces équipements sont déjà saturés.
Quid de la voirie, de la circulation, des déplacements, du stationnement , quid des établissements scolaires primaires et secondaire, quid de l'assainissement collectif, quid des services publics de proximité, quid de la médiathèque, quid de l'école de musique, quid de la propreté publique (Pornic devient sale), quid des équipements sportifs, quid de la sécurité, quid de l'accès aux soins d'urgences, quid de l'hôpital, quid du centre de secours, quid du commerce dans les bourgs, quid des équipements portuaires. J'en oublie certainement .....
Je ne suis pas convaincu que la nouvelle intercommunalité : 'Pornic Agglo Pays de Retz' soit une réponse ce développement anarchique.


 Commentaire n° 8035
 
 
 
 
 

  Saisir un nouveau commentaire
    remonter en haut de page pour voir le sujet d'actualité

    Donner votre avis sur le sujet d'actualité :

    Votre nom / pseudo (obligatoire) :

    Votre mail (facultatif, sera visible) :

    Votre Message :

            


    Conseils et astuces de saisie :

      Délimitez votre texte avec les 'balises' suivantes pour :
      - afficher du texte en 'gras' : [b] texte en gras [/b]
      - afficher du texte en 'italique' : [i] texte en italique [/i]
      - insérer un lien : [url=votre lien commençant par http://...] votre texte [/url]
          exemple : [url=http://www.google.fr] un lien vers google.fr [/url] )
      - modifier la taille du texte: [size=1] texte en petite taille [/size]
          (la taille pouvant évoluer de 1-petit à 5-très grand, 2 étant la valeur par défaut)
      - afficher du texte en 'rouge' : [color=rouge] texte en rouge [/color]
          (autres couleurs dispo : vert, bleu, vertclair, cyan, orange, gris, grisclair)
      Les combinaisons sont possibles :
          exemple : [color=rouge][i][size=1] texte en rouge,en italique et en petite taille [/size][/i][/color]


    Réglement

      Seront supprimés les commentaires :
      - n'ayant aucun rapport avec le sujet d'actualité
      - injurieux et portant atteinte à la vie privée des personnes
      - contraire à la morale



Notre partenaire :  Simon-Pierre Henriquez  (cliquez sur le bandeau)
 


  ACCUEIL   ACTUALITES   AGENDA   INTERVIEW   PHOTOS   VIDEOS   REFERENCEMENT   Espace Publicitaire   i-pornic.com   

Cette page a été vue 32055 fois   (2017-08-23 09:54:55   -  5 / 746 / 15014)    + de stats.