www.i-pornic.com  - Le site non-officiel de Pornic et de la Côte de Jade  Se connecter   
  ACCUEIL   ACTUALITES   AGENDA   INTERVIEW   PHOTOS   VIDEOS   REFERENCEMENT   Espace Publicitaire   i-pornic.com   
 
 
Notre partenaire :  Espace & Vie Pornic  (cliquez sur le bandeau)
 
Publicité :

La Revue de Web du Vendredi 07 juin 2013
     Le résumé du jour (voir détail ci-dessous)
     
      - Sainte Marie sur Mer : L'hôtel des Sablons change de propriétaires
     
      - La Chronique de Retz-Zoom : Une oeuvre éphémère en bois
     
      - Pornic, Un repas pour une école : La Rivière Thaï reverse 700 €
     
      - Saint-Brévin-les-Pins : Le Château de Sable, un nouveau restaurant
     
      - Un nouveau livre dans la bibliothèque de i-Pornic.com
     
 
 
 
 
Pornic - 07/06/2013 - Sainte Marie sur Mer : L`hôtel des Sablons change de propriétaires
(source photo : Ouest-France)
Dans la famille Fleury, le père Andréet la fille Amandine. Avec Aurélien,le fils, ils sont les nouveaux propriétaires et gérants des Sablons.
source :
Ouest-France
 
ajouté le 07/06/2013
 
 
Depuis le 1 er juin, André Fleury, sa fille, Amandine et son fils Aurélien, sont les nouveaux propriétaires et gérants de l'hôtel logis deux étoiles Les Sablons à Saint-Marie-sur-Mer. Ils succèdent à Jean-Yves et Thérèse Noblet, partis pour une retraite bien méritée après 32 ans d'exploitation de ce charmant hôtel réputé pour son calme et sa tranquillité. Particulièrement bien situé, il est aussi « le seul hôtel de Pornic qui assure une restauration à 200 m de la plage et une balade magnifique à faire à pied sur le chemin des douaniers », ajoute André Fleury.
Ce papa de 51 ans, originaire de Saint-Même-Le-Tenu, après une carrière dans le bâtiment a investi dans un parc locatif. Il a souhaité mettre ses enfants à l'abri en les impliquant dans la gestion de cet hôtel deux étoiles. Amandine, licence professionnelle en hôtellerie en poche, sera donc avec son père et son frère à la tête de l'établissement qui compte 28 chambres, deux cuisiniers, une femme de chambre et un serveur. Le restaurant de l'hôtel des Sablons est ouvert midi et soir et propose une cuisine traditionnelle Hôtel des Sablons, 13, rue des Sablons à Sainte-Marie-sur-Mer. Tél. 02 40 82 09 14.
...
 
 
Sainte Marie sur Mer : L`hôtel des Sablons change de propriétaireslire l'article complet   5590  /  2521
 
 
 
 
 
 
 
 
Pornic - 07/06/2013 - La Chronique de Retz-Zoom : Une oeuvre éphémère en bois
(source photo : Retz-Zoom)
source :
Retz-Zoom
 
ajouté le 07/06/2013
 
 
à Paimboeuf, Dominique Leroy, scupteur délirant modifie la façade de sa maison pour une oeuvre éphémère « Je suis un artiste heureux, mes façades font marrer les gens. » Retz-Zoom vous propose une vidéo pour découvir ce personnage attachant. Mais le mieux est encore d'aller voir par vous même son travail sur les quais de Paimboeuf.
L'année précédente, Dominique avait fait de sa façade un patchwork de tissus : Les photos de Framboise ...
 
 
La Chronique de Retz-Zoom : Une oeuvre éphémère en boislire l'article complet   5594  /  68212
 
 
 
 
 
 
 
 
Pornic - 07/06/2013 - Pornic, Un repas pour une école : La Rivière Thaï reverse 700 €
(source photo : Ouest-France)
Toeï (à gauche) et François, avec des amies thaïlandaises qui sont venues fêter lundi, à Pornic, l'opération solidaire « Un repas pour une école » lancée par le couple de restaurateurs, installé à Pornic depuis octobre 2011.
source :
Ouest-France
 
ajouté le 07/06/2013
 
 
Le restaurant La Rivière Thaï, à Pornic, va reverser les bénéfices de sa journée du dimanche 2 juin à une école de Ban Chong Maeo, un village qui se situe dans la province de Nakhon Ratchasima, à l'est de la Thaïlande, sur le plateau de l'Isaan. Une façon de participer, « à l'élaboration d'une bibliothèque et d'une salle d'études », informent François et Toeï Rivière.
François est originaire d'Ancenis. Grand voyageur, il a rencontré sa jeune épouse lors de l'un de ses voyages. Après avoir tenu durant deux ans un restaurant à Saint-Jean-de-Mont, le couple a choisi Pornic pour en ouvrir un, plus intimiste, dans lequel « Toeï peut développer tout le côté gastronomique de son art », remarque François. La recette de ce dimanche 2 juin, un peu plus de 700 €, sera entièrement reversée à cette école thaïlandaise qui compte 180 élèves âgés de 5 à 15 ans. Ce lundi, une délégation thaïlandaise locale est venue fêter cette opération solidaire.
...
 
 
Pornic, Un repas pour une école : La Rivière Thaï reverse 700 €lire l'article complet   5591  /  1923
 
 
 
 
 
 
 
 
Pornic - 07/06/2013 - Saint-Brévin-les-Pins : Le Château de Sable, un nouveau restaurant
(source photo : Ouest-France)
Les propriétaires du Château de Sable ont réaménagé la salle et la terrasse.
source :
Ouest-France
 
ajouté le 07/06/2013
 
 
Après un réaménagement complet de la salle de restauration et du matériel du Pacôme les autres, David Gabard et son épouse Gwendoline ont repris ce restaurant implanté sur la plage de l'Océan, sous l'enseigne Le Château de Sable. « Tout est fait maison. Nous nous approvisionnons tout simplement au marché et nous élaborons chaque jour nos menus en fonction des saisons », confient les nouveaux propriétaires qui proposent également des pauses gourmandes l'après-midi.
« Nous connaissions depuis longtemps Saint-Brevin en général et ce restaurant implanté sur la plage et équipé d'une grande terrasse en particulier. Lorsque nous avons appris qu'il était en vente, nous nous sommes porté acquéreurs le soir-même. » C'est dans un cadre « cosy » que David, Gwendoline mais aussi Mickaël (le chef cuistot), Christine et Romain accueillent les clients. Le Château de Sable, restaurant situé sur la plage (après le poste de secours de l'Océan) est ouvert d'avril à septembre, tous les jours sauf mardi soir et mercredi (réservations conseillées). Et en juillet ou août, 7 jours sur 7. Tél. 06 05 03 03 01.
...
 
 
Saint-Brévin-les-Pins : Le Château de Sable, un nouveau restaurantlire l'article complet   5592  /  1614
 
 
 
 
 
 
 
 
Pornic - 07/06/2013 - Un nouveau livre dans la bibliothèque de i-Pornic.com
source :
i-Pornic.com
 
ajouté le 07/06/2013
 
 
Michel PERSONNAT a passé son enfance en région parisienne. Arrivé avec sa famille à Villabé (Essonne) en 1936, il vit sa « Guerre des boutons » avec les autres enfants de son village, avant d’entrer en école d’horticulture à Igny. Mais la guerre est là. L’Occupation allemande ne tarde pas. Il doit prendre le chemin de l’exode. La vie est tumultueuse jusqu’au jour où l’Armistice est signé. La liberté retrouvée, vient l’heure des escapades à vélo, de la découverte de la Côte de Jade... Dans son livre, Michel PERSONNAT relate quinze années de sa vie, de celles que l’on ne peut oublier où l’insouciance d’une existence apparemment simple s’entremêle avec la grande Histoire. ...
 
 
Un nouveau livre dans la bibliothèque de i-Pornic.comlire l'article complet   5589  /  1040
 
 
 
 
 
 
Notre partenaire :  Kayak Nomade  (cliquez sur le bandeau)
 

La Revue de Web du Jeudi 06 juin 2013
     Le résumé du jour (voir détail ci-dessous)
     
      - Aménagement du bourg du Clion : exposition en mairie
     
      - Kangourou Kids et Domifacile s'installent à Pornic
     
      - La Bernerie-en-Retz : l'école de musique fête ses 20 ans samedi -
     
 
 
 
 
Pornic - 06/06/2013 - Aménagement du bourg du Clion : exposition en mairie
(source photo : Ouest-France)
source :
Ouest-France
 
ajouté le 06/06/2013
 
 
La réflexion, menée depuis deux ans, sur l'aménagement du bourg du Clion entre dans sa phase opérationnelle. Tenant compte de l'avis et des demandes des administrations, riverains, écoles et associations, un schéma général est aujourd'hui proposé. Pour que la concertation se poursuive une exposition présentant cet avant-projet se tiendra à la mairie annexe du Clion jusqu'au 31 août. La population est invitée à en prendre connaissance et à s'exprimer. Une boîte à idées sera mise à la disposition de chacun.
Finalité Philippe Boënnec, le maire, précise : « Le Clion va grandir dans les années à venir, c'est une certitude. Nous sommes peut-être même à un tournant dans l'histoire du bourg. Il ne faut pas rater cette occasion de développer de façon cohérente et durable ce secteur de la ville. » Pornic, avec ses 10 000 habitants, aura « un développement d'autant plus harmonieux et maîtrisée qu'il tiendra compte de la préservation de l'identité et du charme de ses centres bourgs ». Concertation Pour le maire et l'adjoint spécial du Clion, Patrick Prin, « des rendez-vous avec la population ont été tenus pour mener une réflexion et le dialogue a été riche. L'exposition de l'avant-projet permettra de poursuivre la concertation. Chacun peut et doit s'exprimer. Rien n'est figé ! » Schéma général La réflexion entre dans sa phase opérationnelle. Il s'agit de regrouper et rationaliser l'ensemble des demandes (administration, écoles, associations) et autres problématiques (stationnement, sécurité). Redéploiement des services de la mairie annexe dans l'ancienne cure, extension et restructuration de l'école des Nondales, amélioration de l'offre de stationnement, agrandissement ou déconstruction de la salle municipale, création d'une zone 20, emplacement pour les cars scolaires, les idées d'aménagement ne manquent pas Transfert de la mairie actuelle Elle migrera dans l'ancienne cure. Le presbytère actuel sera détruit. Un accueil du public sera aménagé, ainsi qu'un bureau de confidentialité. À l'étage, une salle de réunion servira au milieu associatif (indépendant des heures d'ouverture de la mairie). Restructuration de l'école des Nondales L'actuelle mairie sera transformée en accueil périscolaire, en intérieur, la possibilité à l'étage de réaliser de nouveaux locaux très attendus : salle des enseignants et bureau pour la directrice. La salle dite « centenaire » pourrait accueillir une classe. La restauration scolaire passerait de 50 à 150 places. L'agrandissement de l'école maternelle est envisagé avec la réalisation d'une salle de motricité, d'une bibliothèque et de plusieurs classes. Les bungalows seraient supprimés et la cour réaménagée avec plus de confort. Réaménagement de la salle municipale Première possibilité : rénovation et agrandissement du bâtiment actuel. Les contraintes sont fortes et soumises à des règles strictes concernant la sismicité. Elle pourrait accueillir 250 places assises ou 500 debout (contre 150 et 250 actuellement). Deuxième possibilité : démolition et construction d'une nouvelle salle avec un équipement de 300 m². L'accueil serait de 300 places assises et 600 debout. Son architecture pourrait être moderne, donnant un second souffle au bourg. Le coût estimé est de l'ordre de 2 660 000 €. Le calendrier 1 re phase, réhabilitation de l'ancienne cure : en 2013, mars consultation, avril attribution des marchés, mai à début septembre réalisation des travaux. 2 e phase, restructuration de la mairie du Clion : avril/mai dépôt du permis de construire, mai consultation, juin attribution des marchés, septembre à février 2014 réalisation. 3 e phase, agrandissement de l'école maternelle : septembre consultation et choix maître d'oeuvre, février 2014 consultation publique, juin début des travaux, décembre fin des travaux. Jusqu'au 31 août, exposition visible aux jours d'ouverture de la mairie annexe du Clion, de 8 à 12 h et de 14 à 17 h.
...
 
 
Aménagement du bourg du Clion : exposition en mairielire l'article complet   5586  /  1204
 
 
 
 
 
 
 
 
Pornic - 06/06/2013 - Kangourou Kids et Domifacile s`installent à Pornic
(source photo : Ouest-France)
Vanessa Letronnier pour Kangourou Kids et François-Pierre Baudry pour Domifacile, partagent la même agence et mutualisent leur savoir-faire.
source :
Ouest-France
 
ajouté le 06/06/2013
 
 
François-Pierre Baudry, gérant de Domifacile (service à domicile) et Vanessa Letronnier, gérante de Kangourou kids (garde d'enfants à domicile, garde partagée, sortie d'école...) viennent d'ouvrir à Pornic. Les deux structures partagent la même adresse pour mutualiser leur secrétariat et leur savoir-faire.
Kangourou kids est une franchise française qui compte 55 agences implantées en France. Elle s'adresse aux particuliers pour la garde de leurs enfants à domicile uniquement. « Nous proposons du sur-mesure », dit Vanessa Letronnier. Dès la naissance jusqu'à l'adolescence, « nous sommes là tant que les parents ont besoin de nous », précise la gérante de cette nouvelle implantation pornicaise. Domifacile est une structure nationale créée en 2004 à Lyon. Cette nouvelle implantation à Pornic est la 36 e en France. Ménage, repassage, aide à domicile, petit bricolage... comme Kangourou Kids, Domifacile est agréé service à la personne et fait profiter sa clientèle d'un crédit d'impôt de 50 %. Tous les renseignements pour les deux enseignes : 17, rue Georges-Clemenceau à Pornic. Ouvert du lundi au vendredi de 9 h à 12 h 30 et de 14 h à 18 h (17 h le vendredi). Kangourou kids : 02 40 22 99 26. Domifacile : 02 85 52 67 37.
...
 
 
Kangourou Kids et Domifacile s`installent à Porniclire l'article complet   5587  /  1398
 
 
 
 
 
 
 
 
Pornic - 06/06/2013 - La Bernerie-en-Retz : l`école de musique fête ses 20 ans samedi -
(source photo : Ouest-France)
Répétition en vue de l'audition au cours de laquelle seront fêtés les 20 ans de l'école de musique.
source :
Ouest-France
 
ajouté le 06/06/2013
 
 
L'école de musique a été créée pour la rentrée 1993-1994 au sein de l'office communal des sports des loisirs et de la culture. Elle devient associative en 1996. À cette époque, « il y avait 52 élèves inscrits. Aujourd'hui, nous en avons 70. Nous avons même une ancienne élève qui est actuellement au conservatoire de Genève », relève Maurice Rabrais, secrétaire adjoint.
Et de préciser : « Nous avons des élèves âgés de 7 à 84 ans ! » Pour fêter dignement les 20 ans de l'école, Alain Caquart, vice-président, espère « que les fondateurs de l'école, les anciens présidents soient présents pour ce vingtième anniversaire. Il y aura, d'ailleurs, une diffusion vidéo de toutes les manifestations de l'école de musique de 1996 à 1998. Une exposition photos de toutes les archives depuis la naissance de l'école à nos jours sera également présentée au public. » L'école enseigne le solfège et huit instruments : le piano, la guitare, la flûte traversière, l'accordéon, le violon, le saxon, la clarinette et la batterie. « Nos cours sont dispensés par une dizaine d'enseignants, certaines disciplines instrumentales étant doublées. Un professeur-coordinateur assure la relation entre les parents et les musiciens. » Samedi 8 juin, audition à 19 h 30, salle des fêtes Olivier-Hureau, rue Jeanne-d'Arc. Contact : emab44@gmail.com
...
 
 
La Bernerie-en-Retz : l`école de musique fête ses 20 ans samedi - lire l'article complet   5588  /  1286
 
 
 
 
 
 

La Revue de Web du Mercredi 05 juin 2013
     Le résumé du jour (voir détail ci-dessous)
     
      - Échouage des Coques en Bois de Pornic à la Bernerie en Retz
     
      - Pornic : très grand succès pour le concours national d'harmonie
     
 
 
 
 
Pornic - 05/06/2013 - Échouage des Coques en Bois de Pornic à la Bernerie en Retz
(source photo : Christophe, Autour de Pornic)
source : Christophe, Autour de Pornic
 
 
ajouté le 05/06/2013
 
 
Samedi 25 mai en fin d’après-midi, après une randonnée devant la côte, la flottille de l’Association « Coques en Bois » de Pornic est venu s'échouer dans l’aire de mouillage de la plage des Carrés à la Bernerie en Retz . ...
 
 
Échouage des Coques en Bois de Pornic à la Bernerie en Retzvoir la galerie de photos   5585  /  3922
 
 
 
 
 
 
     
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Pornic - 05/06/2013 - Pornic : très grand succès pour le concours national d`harmonie
(source photo : Ouest-France)
Trois concerts ont été donnés dans la cour du château.
source :
Ouest-France
 
ajouté le 05/06/2013
 
 
Pendant deux jours, la ville a vécu dans une formidable ambiance musicale. L'Orchestre d'harmonie de Pornic, l'OHVP, avait été sollicité par Daniel Bart, président de la Fédération musique des Pays de la Loire, pour organiser un concours national d'harmonie. Pornic a répondu présent et s'est mise sur le chantier pour mettre en place cette grande manifestation culturelle. La Confédération musicale de France a même apporté son partenariat.
Des appels de participation ont été lancés sur toute la France et l'engouement était tel qu'il a fallu faire une sélection. Finalement, 17 orchestres d'harmonie et 3 ensembles vocaux ont été retenus. En tout, plus de 750 musiciens ! Pas moins de 28 concerts, petits, déambulatoires, d'épreuve, d'ouverture et de clôture ont été offerts gracieusement aux milliers de mélomanes qui ont beaucoup apprécié. Cette magie musicale se déroulait samedi et dimanche, sous un soleil radieux, dans différents sites pornicais : le château, le marché, le Marchix, les quais, l'amphithéâtre culturel, l'Espace Val Saint-Martin. Plus de 80 bénévoles assuraient la cohésion de l'organisation reconnue parfaite par tous. Tous les groupes étaient pris en charge par un Pornicais qui servait de guide. L'hébergement était assuré ainsi que la restauration. Pas de fausses notes, le public, les participants et les membres de l'organisation pornicaise étaient unanimes : « Ce concours a été une belle réussite ! »
...
 
 
Pornic : très grand succès pour le concours national d`harmonielire l'article complet   5584  /  1259
 
 
 
 
 
 


La Revue de Web du Lundi 03 juin 2013
     Le résumé du jour (voir détail ci-dessous)
     
      - «Demi-soeur» tourné à Pornic, en avant-première ce week-end
     
      - Pornic, Église Saint-Gilles : l'échafaudage se démonte
     
      - Pornic, Football : Les Aigles du Mali en stage de récupération
     
      - Échouage 2013 avec les Coques en Bois : les dernières photos
     
      - La Bernerie-en-Retz, Échouage : la troisième édition fut la bonne
     
      - Saint-Brevin : une solution dans les filets pour le Boivre
     
      - Pornic-Baïona-Pornic : la sécurité pour les skippers
     
 
 
 
 
Pornic - 03/06/2013 - «Demi-soeur» tourné à Pornic, en avant-première ce week-end
(source photo : Ouest-France)
Projecteurs, et longue attente pour une scène sûrement courte et rapide, mais qui aura demandé une bonne après-midi de tournage à Pornic.
source :
Ouest-France
 
ajouté le 03/06/2013
 
 
Souvenez-vous, en juin 2012, Josiane Balasko et Michel Blanc tournaient à Pornic, sur la terrasse du bar du Château, l'un des scènes du film Nénette devenu Demi-soeur, dernier né de la metteur-en-scène et comédienne Josiane Balasko, dont la sortie nationale est prévue ce 5 juin prochain. Il sera projeté en avant-première samedi 1 er juin au cinéma Saint-Joseph, à Sainte-Marie-sur-Mer à 21 h. Retour sur une journée qui restera à toujours gravée dans la mémoire de quelques Sanmaritains et Pornicais.
Pour la scène jouée sur la terrasse du bar du château, la production avait fait appel à des figurants. Certains d'entre-eux, des locaux, avaient même eu le privilège de partager un vrai moment de tournage attablés avec toute l'équipe et les comédiens sous la tente qui sert de cantine ambulante, lors de tournages en extérieur. Ce fut le cas de Daniel, exploitant de la salle du cinéma associatif Saint-Joseph à Sainte-Marie-sur-Mer et d'Anne-Sophie, secrétaire aux services techniques de la ville de Pornic. Pour ces deux-là, la journée a été comme un rêve éveillé. Anne-Sophie confiait alors : « C'est la première fois que je fais de la figuration. C'est un rêve d'enfant qui se réalise. On voit l'envers du décor. » Quant à Daniel, c'est une journée avec des étoiles plein les yeux qu'il a vécue. Ce passionné de cinéma sous toutes ses coutures partage sa passion avec le plus grand nombre en proposant dans son petit cinéma toutes sortes de films pour tous. Dès qu'il le peut, il court les castings, espérant toujours partager avec les professionnels du 7 e art un moment peu ordinaire. Ce jour de tournage à Pornic restera pour lui un jour béni. Ce samedi, c'est dans sa salle de cinéma que le public pourra découvrir en avant-première le dernier né de Josiane Balasko. La scène tournée à Pornic « devrait faire rire », disait alors Michel Blanc. « C'est le moment où le frère et la soeur décident de venir faire prendre l'air à des bernards l'hermitte », confiait le comédien. « Oui, parce que mon personnage dans le film collectionne les bernards l'hermitte », enchaînait Josiane Balasko, qui, dans le film, ne se déplace jamais sans sa tortue Totoche, que lui a offerte sa mère... Samedi 1 er juin, 21 h, avant-première de Demi-soeur au cinéma Saint-Joseph, rue Notre-Dame, bourg de Sainte-Marie-sur-Mer à Pornic
...
 
 
«Demi-soeur» tourné à Pornic, en avant-première ce week-endlire l'article complet   5579  /  3520
 
 
 
2 avis sur cette actualité   voir l'intégralité des avis
 
 
    05/06/13 à 09:36 - Annie
    Les autres critiques de la presse ne sont pas beaucoup plus favorables. Mais je suis sûr que ce film sera un beau succès populaire, surtout dans notre région, ne serait ce que pour découvrir les scènes tournées à Pornic.
     
    05/06/13 à 09:12 - LEF
    Voici ce que dit le journal du dimanche du 2 juin dernier à propos de ce film : Demi-Soeur confirme l'adage selon lequel les bons sentiments ne font pas forcement les bons films. Scénario poussiéreux, gags inaboutis, comédiens en roue libre, la dernière réalisation de Josiane Balasko fait eau de toute part. Rendez nous madame Musquin ! J-P.L
     
 
 
 
 
 
 
 
 
Pornic - 03/06/2013 - Pornic, Église Saint-Gilles : l`échafaudage se démonte
(source photo : Le Courrier du Pays de Retz)
source :
Le Courrier du Pays de Retz
 
ajouté le 03/06/2013
 
 
Cela faisait trente ans qu’elle n’avait pas subi de tels travaux. L’église Saint-Gilles de Pornic est en chantier depuis plus d’un an. La rénovation devait être déjà terminée : “Ce retard s’explique par les conditions météo, souligne Jean-Michel Brard, le premier adjoint de la commune, maître d’ouvrage. Les couvreurs ne pouvaient pas travailler dans des conditions optimales de sécurité.”
Cependant, la rénovation du clos et du couvert touche, aujourd’hui, à sa fin : “L’échafaudage est en train d’être démonté. Et au 1er juin, tout sera terminé.” La rénovation a consisté à refaire la toiture et de la maçonnerie, côté pierres. Côté vitraux, “ils sont en bon état, mais les grillages qui les protégeaient étaient oxydés. Il a fallu les réparer.” Si les pierres de l’église ont retrouvé leur éclat, le clocher lui est toujours gris. “Il n’y avait pas nécessité de reprendre le clocher. Il est en bon état.” Alors, tant pis pour l’esthétique. “Les pierres de pays qui composent le clocher n’aiment pas trop être sablées, ça les abîme, et puis, elles seraient redevenues grises en un an.” Faisant d’une pierre deux coups, les deux édifices mitoyens (la sacristie côté nord et la chaufferie côté sud) ont profité de l’échafaudage pour subir quelques rénovations. Un avenant aux travaux qui a été voté lors du dernier conseil municipal en mars (1). Ces deux petits bâtiments présentaient un état de vétusté prononcé (infiltrations, pierres de taille et souches de cheminées dégradées). “À l’intérieur, pas de projet particulier, il y a quelques enduits à reprendre à cause des infiltrations dues à la toiture défectueuse mais rien de particulier.” En tout, le coût des travaux s’élève en tout à 520.000€. (1) Maçonnerie, taille de pierre : 18.581€ HT (22.223€TTC), couverture : 16.615€ HT (19.872€ TTC).
...
 
 
Pornic, Église Saint-Gilles : l`échafaudage se démontelire l'article complet   5582  /  634
 
 
 
 
 
 
 
 
Pornic - 03/06/2013 - Pornic, Football : Les Aigles du Mali en stage de récupération
(source photo : Ouest-France)
L'équipe nationale du Mali et ses accompagnateurs avec l'équipe de foot coopérative de la Thalasso de Pornic et sa directrice, Marie-Noëlle Veillet-Berry, sur le parvis du bar Le Phare au seul panorama déjà à lui seul : revivifiant !
source :
Ouest-France
 
ajouté le 03/06/2013
 
 
Jusqu'à mardi prochain l'équipe nationale de football du Mali récupère à la thalasso de Pornic. Ils sont une trentaine, joueurs et accompagnateurs à profiter des bienfaits des soins de l'établissement et du bon air du littoral pornicais. Les joueurs sont d'ailleurs ce samedi 1 er juin au Val Saint-Martin dès 10 h pour un entraînement sur la pelouse du stade pornicais.
Il faut dire que les Aigles du Mali se remettent non seulement de leur rencontre amicale avec l'équipe de Bretagne qui s'est déroulé le 28 mai à Carquefou, mais surtout se préparent aux deux matches comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2014, prévus en juin face au Rwanda et au Bénin à Bamako, les 9 et 16 juin prochains. L'équipe nationale de football du Mali, emmenée par l'ex-Lorientais et Barcelonais Seydou Keita est montée sur la troisième marche lors de la dernière Coupe d'Afrique des Nations. L'équipe est classée à la 24 e place au classement Fifa. C'est dire que ces joueurs-là sont « une vraie force du continent Africain » dixit Gérard Russo, président de Bretagne football association. Accueillis par le maire de Pornic, Philippe Boënnec, les joueurs apprécieront sûrement les différents soins prodigués par la Thalasso de Pornic qui chouchoutent les sportifs de hauts niveaux. Pornic reconnue ville la plus sportive des Pays de la Loire, dans sa catégorie, en 2009, oblige !
...
 
 
Pornic, Football : Les Aigles du Mali en stage de récupérationlire l'article complet   5578  /  1498
 
 
 
 
 
 
 
 
Pornic - 03/06/2013 - Échouage 2013 avec les Coques en Bois : les dernières photos
(source photo : framboise-pornic.eklablog.com)
source :
framboise-pornic.eklablog.com
 
ajouté le 03/06/2013
 
 
Samedi 25 et dimanche 26 mai 2013, les Coques en bois de Pornic sont venus s'échouer sur la plage des carrés à la Bernerie en Retz pour un grand week end Festif tant sur mer que sur terre ...

Framboise ...
 
 
Échouage 2013 avec les Coques en Bois : les dernières photosvoir la galerie de photos   5570  /  5650
 
 
 
 
 
 
     
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Pornic - 03/06/2013 - La Bernerie-en-Retz, Échouage : la troisième édition fut la bonne
(source photo : Ouest-France)
Tout était réglé comme papier à musique : les bénévoles devaient persévérer dans l'organisation de cette manifestation.
source :
Ouest-France
 
ajouté le 03/06/2013
 
 
Le week-end était vraiment formidable pour les amateurs de voile. La cinquantaine de bénévoles, arborant fièrement le T-shirt de circonstance, ont eu raison de persévérer. « L'esprit d'équipe des bénévoles soudés, leur efficacité, leur disponibilité, l'ambiance chaleureuse, les félicitations et les remerciements des Berneriens dans la rue aux responsables de cette organisation représentent un vrai gage pour pérenniser cette manifestation », note Jean-François Lambourg, une des chevilles ouvrières de l'événement.
Le temps y était pour beaucoup. Malgré « la température ambiante fraîche pour la saison, dès que les premières voiles des 13 bateaux anciens ont été aperçues à partir de la jetée de l'aire de mouillage de la plage des Carrés », l'atmosphère s'est réchauffée. Un à un, sous le regard du public venu nombreux, « les vieux gréements sont venus s'échouer en douceur, à marée haute, et se sont amarrés sur les corps-morts ». Les voiles aux teintes ocre et bordeaux foncé offraient un patchwork de couleurs inoubliables.
...
 
 
La Bernerie-en-Retz, Échouage : la troisième édition fut la bonnelire l'article complet   5581  /  1694
 
 
 
 
 
 
 
 
Pornic - 03/06/2013 - Saint-Brevin : une solution dans les filets pour le Boivre
(source photo : Le Courrier du Pays de Retz)
Dominique Michon, au second plan et Pierre Brisson surveillent de près le positionnement du filet qui sera allongé de 24m cette semaine
source :
Le Courrier du Pays de Retz
 
ajouté le 03/06/2013
 
 
Un test grandeur nature est en cours sur la plage de l'Ermitage à Saint-Brevin. Le but arriver à enrayer l'avancée d'un cours d'eau, Le Boivre sur la plage. Depuis le 18 avril, un filet de 18m est installé sur la plage des Rochelets. Sur une partie du Boivre, ce cours d’eau qui serpente sur le sable et s’allonge au fil des ans. Pour résoudre ce problème, Dominique Michon, de la Sarl Able, teste ce dispositif en partenariat avec la municipalité.
Depuis près de dix ans, la plage des Rochelets (et de l’Ermitage) doit composer avec un hôte quelque peu envahissant : Le Boivre. Ce cours d’eau qui prend sa source à Saint-Père et qui traverse les marais de la Giguenais, se jette dans la mer via un exutoire situé à l’Ermitage. Sauf qu’avec l’engraissement du sable, le Boivre a tendance à sortir de son lit créant ainsi un chenal qui serpente vers le nord de la commune. Cette “rivière” au milieu de la plage mesure aujourd’hui près d’1,8km. Il en résulte des problèmes d’accès à la plage mais surtout des phénomènes de baïnes qui mettent en danger la vie des baigneurs. Depuis dix ans, la municipalité et le syndicat d’aménagement hydraulique (SAH) commandent des études, suivies de près par un collectif d’habitants qui ne lâchent pas l’affaire, “souhaitant que les choses se règlent au plus vite”, comme l’indique un des membres, Pierre Brisson. Une enquête publique menée en fin d’année mettait en avant une solution : outre le renforcement de la station de pompage, des enrochements devaient réorienter le cours d’eau vers la mer. Mais ce deuxième point n’a pas reçu un avis favorable du commissaire-enquêteur… pas convaincu de l’efficacité d’un ouvrage aussi impactant. Une solution expérimentale… L’entrée en scène de Dominique Michon et de la S-Able coïncide à peu près en début d’année 2013, même si l’homme avait déjà rencontré le bureau d’études SCE et sa filiale Créocéan, à l’origine du projet d’aménagement retoqué par le commissaire-enquêteur. Spécialisée dans les systèmes maritimes, la S-Able conçoit des dispositifs pour “piéger” les sables, pour fabriquer des dunes en mer. “Des systèmes mis au point à la fin des années 90, installés au Croisic par exemple et qui sont brevetés au niveau européen”, souligne Dominique Michon, un ancien pêcheur et formateur dans les lycées maritimes. Reconverti dans la fabrication de filets innovants et durables pour la pêche, il met au point désormais des solutions pour la préservation du littoral. …. Et peu coûteuse Ayant pris connaissance du rapport du commissaire-enquêteur et après des échanges de courriers avec la municipalité et le collectif de riverains, Dominique Michon rencontre le maire Yannick Haury et le directeur du SAH, Hervé de Villepin, in situ. “C’était en janvier et il me fallait une autorisation d’occupation temporaire pour pouvoir faire un test. Seule la mairie pouvait la demander auprès de la DDTM (direction départementale des territoires et de la mer). Finalement, grâce à un partenariat avec la ville, l’essai a commencé mi-avril…”, ajoute l’entrepreneur qui a su convaincre avec un argument de poids : le faible coût de sa solution. “Il leur en coûtera 280.000€ (au lieu des 1,5m d’euros du projet initial, maintenance et électricité des pompes comprises). Le filet coûte 1.000€ du ml. Le partenariat coûte à Saint-Brevin 5.000€ pour 12m de filets soit 400€ du ml… Mais il faut désormais aller plus loin, concède Dominique Michon. La largeur du cours d’eau est de 40m. Et surtout, il faudra positionner le système plus en amont, au plus près de l’exutoire, ce qui ne m’est pas encore autorisé”. Des pompes quand même Du côté de la municipalité, ce partenariat a eu l’avantage de faire avancer les choses. Et Yannick Haury affirme que le système sera allongé de 24m, “le complément sera posé cette semaine. Ces filets devront prouver leur efficacité. Pour l’instant, la largeur est encore modeste et cela trop peu de temps pour en tirer toutes les conclusions. Il faudra une année pour juger de toutes potentialités. N’empêche nous avons souhaité tester car le dispositif est facile à mettre en œuvre et est réversible. Il est suivi de près par les techniciens de la DDTM et son coût est raisonnable”‘. Justement, en parlant de coût… “J’ai demandé à Jean Charrier le président du SAH son accord pour valider l’extension du test et pour que le SAH participe financièrement. Le Conseil général a alloué une enveloppe de 600.000€ grâce au contrat de territoire pour financer les travaux sur le Boivre. Quelle que soit la solution retenue, nous maintenons la présence de la station de pompage”. Un dernier argument qui ne convainc pas Dominique Michon, “si les filets sont repositionnés plus haut, vers l’allée des pâquerettes, la station de pompage sera inutile. Le seuil de sable va partir de façon gravitaire plus vite que par les pompes”, assure le Croisicais qui a su faire valoir ses thèses au sous-préfet Emmanuel Bordeau, venu à Saint-Brevin vendredi 24 mai pour une visite de la ville…. et qui s’est arrêté sur la plage des Rochelets (notre édition du 31 mai). Le dispositif expérimenté Que voit-on sur la plage ? Eh bien, pour l’instant, face à l’allée des bouillons, un filet de 12m (bientôt 36) coupe une partie du cours d’eau. Le sable en suspension le traverse et se retrouve piégé, créant ainsi une sédimentation et donc un monticule, une dune en somme. “Le système, estime son créateur permet simplement de redonner un nouveau profil au Boivre et de réorienter sa course vers la mer”. Dominique Michon explique que “si l’on réduit la largeur du cours d’eau, à débit constant, la vitesse de l’eau augmente, “l’obstacle augmentant la vitesse. Du coup peu à peu, le ban de sable est grignoté”. Sur la plage, le filet, orienté à l’ouest, est maintenu par une ancre ensablée et des flotteurs permettent de maintenir les filets à marée montante. Selon ses prévisions, au fil des semaines, le cours d’eau s’éloignera pour rejoindre la mer et ainsi disparaître.
...
 
 
Saint-Brevin : une solution dans les filets pour le Boivrelire l'article complet   5583  /  518
 
 
 
2 avis sur cette actualité   voir l'intégralité des avis
 
 
    04/06/13 à 09:19 - Je ne suis pas un spécialiste, mais
    une réserve d'eau en amont (inondation permanente du marais) avec un lâcher d'eau à marée basse dans une canalisation sur la plage qu'on essaye d'intégrer dans la nature, un projet financé en partie par la création d'activités aquatiques sur le nouveau lac ainsi créé. C'est juste une idée.
     
    03/06/13 à 20:43 - gerard leboivre
    Salut ca fontionne pas...pour le moment...alors plus a voir qui tente rien n' a rien.....
     
 
 
 
 
 
 
 
 
Pornic - 03/06/2013 - Pornic-Baïona-Pornic : la sécurité pour les skippers
(source photo : Ouest-France)
Skippers et équipiers inscrits à la Pornic-Baïona-Pornic écoutent les conseils de sécurité dispensés par l'entreprise Ouest Sécurité Marine à Pornic.
source :
Ouest-France
 
ajouté le 03/06/2013
 
 
Dernièrement, la ville de Pornic, organisatrice de la 10 e édition de la course au large Pornic-Baïona-Pornic, a proposé aux skippers et équipiers inscrits (40 bateaux à ce jour, c'est complet) une journée axée sur la sécurité au grand large. La Société Ouest Sécurité Marine, installée à Pornic, a mis ses locaux neufs à la disposition des organisateurs et de la direction de la course (la ligue régionale de voile).
Beaucoup d'informations ont été données sur les conduites à tenir en cas d'avarie, notamment dans le Golfe de Gascogne, avec le concours des pilotes de la flottille 24F basée à Lorient qui survole cette zone en Falcon ! Une information médicale a été aussi dispensée par François Gouin, professeur de médecine à Nantes et skipper confirmé. La présentation des règles de sécurité et des visites de sécurité des navires a été faite par la direction de course. La journée s'est terminée par la visite de l'entreprise Ouest Sécurité Marine, en charge de la révision des matériels de sécurité embarqués en plaisance, marine marchande, pêche et armée. À la pointe de la technologie, elle est la plus grande entreprise en Europe dans ce domaine de compétence. Le 6 juillet se tiendra sur le Môle à Pornic le village de la course avec ses animations. Le 7 juillet sera donné le départ. La remise des prix est prévue samedi 20 juillet dans le cadre des Fêtes de la mer à Pornic
...
 
 
Pornic-Baïona-Pornic : la sécurité pour les skipperslire l'article complet   5580  /  1424
 
 
 
 
 
 
Notre partenaire :  Cyril Ouvrard  (cliquez sur le bandeau)
 





  ACCUEIL   ACTUALITES   AGENDA   INTERVIEW   PHOTOS   VIDEOS   REFERENCEMENT   Espace Publicitaire   i-pornic.com   

Cette page a été vue 68216 fois   (2019-10-19 15:34:06   -  1 / 406 / 11622)    + de stats.